19 Mai 2017

Cameroun: Hôpital militaire de Yaoundé - Un faux gendarme aux arrêts

Joseph Ngambi, 22 ans se servait de sa fausse identité pour voler dans ce centre hospitalier.

A en croire une source bien introduite dans la brigade de gendarmerie de Melen, pendant deux semaines, Joseph Ngambi Larivière, 22 ans, avait trouvé une astuce pour dépouiller les malades internés à l'hôpital militaire de Yaoundé. Il se faisait passer pour un gendarme malade. Selon notre source, le présumé « faux gendarme » utilisait la carte professionnelle ainsi que les épaulettes de son frère aîné, sous-lieutenant sorti de l'Emia.

Le 15 avril dernier, il s'est présenté à l'hôpital militaire avec une blessure à l'épaule, expliquant aux médecins qu'il a reçu une balle alors qu'il était en fonction à Ngoumou, une petite ville dans la Mefou -et-Akono, région du Centre.

Malgré les soins reçus sur place, son état de santé s'est détérioré et c'est ainsi qu'il a été transféré à l'hôpital militaire pour quelques jours d'observation. Profitant de sa posture de malade, il se levait dans la nuit pour dépouiller les autres patients de leur argent, téléphones et vêtements. Accessoires qu'il allait vendre à l'Avenue Kennedy.

Le pot-aux-roses a été découvert le 3 mai dernier, lorsque le jeune suspect a une fois de plus dépouillé ses victimes et tenté de sortir de l'hôpital à 1h du matin. Ce qui a attiré l'attention du vigile. Ce dernier vite fait d'alerter les éléments de la brigade de Melen.

Une fois sur les lieux, ces derniers ont procédé à la fouille du jeune-homme et ont trouvé une dizaine de téléphones et quelques vêtements dans sa besace. C'est alors qu'il est passé aux aveux. L'enquête est en cours dans la brigade sus évoquée.

Cameroun

spectaculaire incendie à l'Assemblée nationale à Yaoundé

Un grave incendie a ravagé une bonne partie de l'Assemblée nationale camerounaise, dans la nuit de jeudi… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.