19 Mai 2017

Sénégal: Kolda / Exploitations forestières - L'inspecteur régional au banc des accusés

Une assemblée générale des exploitants forestiers pour dénoncer les agissements de l'inspecteur régional des eaux et forets accusé de bloquer l'exploitation des ressources forestières s'est tenue hier, jeudi 18 mai. En colère, ils ont demandé le «départ immédiat» de Oumar Dieng.

Rien ne va plus entre l'inspecteur régional des eaux et forêts de Kolda et les exploitants forestiers de la région. Ces derniers ont tenu une assemblée générale hier, matin où une forte majorité a demandé le «départ immédiat du commandant Oumar Dieng».

Il est accusé de «harcèlement», de «manque de courtoisie» et de «méconnaissance de la gestion forestière». Lors de cette assemblée générale les participants ont demandé à la direction des eaux et forêts de «ramener son agent» qui n'a pourtant pas encore bouclé 4 mois au Fouladou mais qui aurait réussi à mettre tous les exploitants contre lui.

«Il ne respecte même pas le code forestier et ne gère que selon ses humeurs», ont martelé les exploitants. Du renouvellement des permis, à la gestion des saisis sans occulter son refus systématique d'échange avec les partenaires exploitants sont autant de récriminations qui ont été mises à nu.

«Il est un fonctionnaire hautain qui ne prend pas les exploitants comme des partenaires mais comme des subordonnés. Ce qui est une grosse erreur de sa part. Nous ne demandons que le respect du code forestier, sans aucune faveur particulière mais le respect», ont indiqué les conférenciers.

«C'est un acharnement sur des exploitants forestiers qui sont dans le secteur depuis plusieurs années et ne travaillant que sur des parcelles aménagées. Pendant ce temps, il laisse les délinquants transfrontaliers tranquilles pour aller dans un secteur légal organisé», soutient un participant. Un autre qui vit de ce travail depuis 1971 révèle «n'avoir jamais rencontré un inspecteur comme celui-ci».

Les participants ont aussi soulevé la question du partage des 50 pirogues octroyées à Kolda et déplore le faire que «l'inspecteur ne les a pas associé dans la distribution».

Des accusations sur lesquelles le patron des eaux et forêts ne compte point s'expliquer. Selon le commandant Dieng que nous avons joint au téléphone, il a soutenu qu'en «tant qu'homme de tenu» il ne peut s'exprimer sans l'autorisation de sa hiérarchie.

Sénégal

Elu député en prison, Khalifa Sall invoque son immunité parlementaire

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, a été élu député le 30 juillet, il reste cependant… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.