9 Mai 2017

Niger: Les autorités s'engagent à réduire le déficit budgétaire

Avec la visite du FMI au Niger, les autorités ont pris l'engagement pour le moyen terme, de préparer une stratégie de réduction du déficit budgétaire pour remplir les critères de convergence de l'UEMOA et la mise en place d'un dispositif qui permettra d'améliorer le recouvrement de la TVA.

De même, les autorités ont souligné leur solide attachement au programme et leur détermination à prendre immédiatement les mesures correctives nécessaires pour atteindre les objectifs fixés dans le programme appuyé par la FEC pour fin juin 2017.

Il s'agit de mener des contrôles concernant l'impôt sur le revenu et la TVA, d'améliorer le recouvrement des arriérés d'impôts, d'utiliser les valeurs de transaction effectives pour l'évaluation des taxes douanières, et d'empêcher la fraude sur la commercialisation des produits pétroliers et d'améliorer la gestion des exonérations fiscales.

La même source a indiqué que les moins-values de recettes ont persisté au premier trimestre de 2017. Le contrôle soutenu des dépenses par le biais de la régulation budgétaire a contribué à maintenir le déficit budgétaire et le financement intérieur en deçà des objectifs du programme appuyé par la FEC. Des progrès ont été accomplis dans la mise en œuvre des réformes structurelles.

Les autorités ont notamment bien avancé dans la mise en place du Compte Unique du Trésor, et la mise à jour de la politique nationale du genre de 2008, particulièrement en ce qui concerne l'autonomisation des femmes et la réduction des inégalités entre hommes et femmes.

Niger

Grand-messe des Ministres du Commerce Extérieur - Jean-Lucien Bussa obtient la réadmission de la RDC à l'AGOA

Au devant d'une forte délégation d'experts congolais, Jean-Lucien Bussa Tongba, ci-devant Ministre du… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.