19 Mai 2017

Ghana: FIFA - Abedi Pelé contre la Coupe du monde à 48

L'organisation de la Coupe du monde à 48 pays à partir de 2026 n'enchante pas tout le monde. Et parmi les détracteurs de la nouvelle formule adoptée au début du mois lors du 67è Congrès de la FIFA à Bahrein, Abedi Pelé, l'ancienne gloire ghanéenne.

« Lorsque j'étais à la Fifa (NDLR : au comité contre le racisme et la discrimination), j'étais contre le projet de Coupe du monde à 48 équipes. Et je le suis toujours. La décision a été validée pour des raisons politiques, de foot business. Mais ce n'est pas une bonne nouvelle pour le football« , a confié l'ancien joueur de Marseille dans un entretien au Parisien.

Abedi Pelé estime que ce n'est pas non plus une bonne nouvelle pour le spectacle: « Le calendrier va être encore plus chargé pour les joueurs. C'est trop, le nombre de matchs devient dingue. Le spectacle va en pâtir. Comme à l'Euro cet été, cette formule va en plus permettre à des équipes de se qualifier en enchaînant les matchs nuls« .

Et d'ajouter que l'Afrique n'en a pas besoin: « Je ne suis pas sûr que cela offre plus de chances à un pays africain d'être champion du monde. L'Afrique a beaucoup de talents. Mais on doit balayer devant notre porte, se professionnaliser et laisser les joueurs ne se consacrer qu'au terrain, pas à tout ce qu'il y a autour. C'est le challenge de toute l'Afrique pour les années à venir. Car la première nation qui s'invitera en finale de Coupe du monde déclenchera un feu d'artifice sur tout le continent« .

Ghana

Au Ghana, Fan Milk va gérer ses propres déchets

Au Togo, tout le monde connaît Fan Milk, le spécialiste ouest-africain des glaces et des jus… Plus »

Copyright © 2017 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.