19 Mai 2017

Cameroun: Examens officiels - Les candidats au Gce board broient du noir

Photo: Pixabay
Enseignant dans une salle de classe

Certains d'entre eux, n'étaient pas en possession de leurs manuels de composition, ce qui leur a valu la note zéro sur vingt. Les épreuves écrites du baccalauréat anglophone (le Gce level) ont débuté le 15 mai dernier, sur l'étendue du territoire camerounais.

Au Lycée bilingue de Yaoundé, les élèves de la classe de Terminale de la section anglophone mettent en exergue leur know how. Dans la matinée de lundi, ils composaient sur l'épreuve d'informatique (Computer science).

Le proviseur du Lycée bilingue de Yaoundé, a un emploi de temps chargé depuis lundi dernier. Entre réunion par ci avec le personnel administratif de son établissement, et la supervision des épreuves pratiques, Stephen Tchache, visiblement occupé, nous a accordé quelques minutes, pour nous parler du déroulement des épreuves du Gce au Lycée bilingue de Yaoundé.

« Les candidats sont là, quelques uns sont arrivés en retard, mais nous avons bien commencé, ici dans ce centre d'examen du Lycée bilingue d'Essos. Nous avons enregistré au total 358 candidats, et tous ont été inscrits et composent sans problème », a-t-il précisé. Et d'ajouter, « nous n'avons pas eu des cas de candidats non inscrits qui voulaient composer ».

La faute à eux-mêmes

Le premier groupe qui a débuté lundi, comprend 120 candidats répartis dans trois classes. L'air concentré, et assis devant les ordinateurs, tous ont répondu présents. Joe Divine Ekecha, superviseur de l'épreuve d'informatique, certifie qu' ils sont tous là.

Ils composent sur le computer science. Cette épreuve d'informatique est subdivisée en trois parties ; le paper 1 qui est la première partie ; le paper 2 (phase théorique), et le paper 3 (phase pratique), forment la seconde partie.

Tout se passe bien depuis le début malgré quelques incompréhensions. Malheureusement pour ces candidats, « il y a aussi ce qu'on appelle le manuel. Chaque candidat devait apporter son manuel mais, nous avons découvert que tous les candidats n'étaient pas en possession de leur manuel, on sera obligé de leur attribuer la note zéro, parce que ce sont les ordres du Gce board, ce n'est pas une négociation.

C'est la faute à eux-mêmes, ils ne sont pas allés acheter leurs manuels », a-t-il regretté. Notons que les épreuves écrites du Gce se sont achevées mercredi 18 avril, dans l'inquiétude pour certains de ces candidats qui ont commencé avec la note zéro, le premier jour de l'examen, du fait qu'ils n'étaient pas en possession de leurs manuels de composition.

Cameroun

Approvisionnement en vaccins - Le chef de l'Etat débloque un milliard de F

Les fonds sont prioritairement destinés au vaccin contre la tuberculose, en rupture de stock depuis le… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.