19 Mai 2017

Congo-Kinshasa: La grippe aviaire tue plus de 5000 canards et poules en Ituri

Photo: Radio Okapi
Grippe aviaire

Dans une adresse à la presse jeudi 18 mai à Bunia, le gouverneur de l'Ituri, Abdalah Pene Mbaka, a déclaré l'épidémie de la grippe aviaire dans les localités de Joo et de Kafé au bord du lac Albert. La maladie a déjà tué plus de cinq mille poules et canards.

Les experts notent sa progression vers les localités de Kasenyi, Nyamavi, Kapuru, Mandje, Mokambo et Mahagi - port, le long du lac Albert.

Selon le chef de service de production et santé animale en Ituri, Dr André Lobo, des cas des décès des poules et canards à ce stade dans trois territoires de l'Ituri: Djugu, Irumu et Mahagi.

Pour éviter la propagation de la maladie, le gouverneur de province annonce la suspension de la commercialisation de la volaille:

«La circulation de la volaille de toute espèce se trouvant dans ces localités est strictement interdite. Et les marchés s'y trouvant sont fermés au commerce de la volaille. La volaille se trouvant dans un rayon de de 3 kilomètres autour de ces localités doit être systématiquement détruite dans le cadre de nettoyage sanitaire».

Le chef de service de la production et santé animale indique que d'autres mesures de surveillance sont déjà mise en place, notamment au marché central de Bunia, qui se ravitaille naturellement en volaille dans ces différentes localités. Il appelle donc à la non-manipulation des volailles infectées ou retrouvées mortes, pour éviter la contamination.

Congo-Kinshasa

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur la… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.