19 Mai 2017

Ile Maurice: Non-comparution en cour intermédiaire - Sada Curpen présente ses excuses

«Que fait un accusé quand il a deux affaires en même temps dans deux lieux différents ?» L'avocat de Sada Curpen, Me Assad Peeroo, a réagi au mandat d'arrêt émis contre son client pour sa non-comparution en cour intermédiaire, dans la matinée de ce vendredi 19 mai. L'accusé s'est présenté en cour un peu plus tard au courant de la journée et a présenté «ses excuses».

L'avocat a déploré le manque de communication entre les tribunaux et a lancé un appel au gouvernement pour mettre en place un système de coordination pour éviter ce genre de situation à l'avenir.

Ce matin, Sada Curpen était attendu en cour intermédiaire pour répondre à deux charges de blanchiment d'argent. Mais il a préféré se rendre en cour de Pamplemousses pour répondre d'une accusation de «breach of bail conditions» dans une autre affaire.

Ile Maurice

Des policiers volent au secours d'une demoiselle en détresse

Ils font honneur à l'uniforme bleu. Alors que les policiers sont souvent critiqués, eux, ont fait briller… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.