19 Mai 2017

Angola: Le MPLA réaffirme l'engagement de l'Angola dans la quête de la paix en Afrique

Luanda — Le secrétaire général du MPLA, António Paulo Kassoma, a affirmé jeudi à Luanda, que la paix dans la sous-région de l'Afrique australe continuera à être au centre de l'agenda du Gouvernement angolais, ce qui justifie les efforts dans ce sens du Chef de l'Etat, José Eduardo dos Santos, en qualité du président en exercice de la CIRGL.

Le dirigeant politique a tenu ces propos à l'ouverture de la réunion des secrétaires généraux des partis politiques émanés des mouvements de libération nationale en Afrique australe, notamment MPLA (Angola), CCM (Tanzanie), SWAPO (Namibie), ANC (Afrique du Sud) Zanu-PF (Zimbabwe) et Frelimo (Mozambique).

Il a indiqué que cette réunion avait lieu dans un contexte régional marqué par certaines sources de tension, faisant allusion à la situation actuelle en République démocratique du Congo (RDC), où l'on assiste à un conflit militaire qui, au fil des années, a déjà causé des milliers de morts et élevé le nombre de réfugiés dans les pays voisins.

"L'Angola reçoit des milliers de réfugiés de la RDC à la recherche de la paix et la protection", a-t-il dit, soulignant que quelques succès obtenus dans le cadre de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL) sont sacrifiés en vertu du conflit, qui repose sur une base ethnique et tribale.

Le secrétaire général du MPLA a déclaré que l'Etat angolais, dans un effort commun avec les organisations spécialisées des Nations Unies, cherchait à accorder aux réfugiés congolais un abri et des conditions minimales pour leur subsistance.

Compte tenu de la situation, le politicien a souligné que le Président du MPLA et de la République, José Eduardo dos Santos, était déterminé à poursuivre les efforts collectifs, en coordination avec les autres Chefs d'Etat de la sous-région, pour parvenir à une paix durable en RDC.

Sur la paix au Mozambique, qui avait été perturbée, Paulo Kassoma a auguré que les signes d'entente et de paix soient consolidés dans l'intérêt de la paix et du progrès de ce peuple frère.

À cet égard, il a réitéré au secrétaire général du Frelimo, Eliseu Joaquim Machava, la solidarité et la volonté ferme du MPLA et des Angolais de voir la patrie de Samora Machel en paix et harmonie en vue de son développement.

Le dirigeant du parti a également auguré la reprise de la stabilité politique en Afrique du Sud, manifestant en même temps l'appréciation pour la coopération et la solidarité que les anciens mouvements de libération d'Afrique australe reçoivent du Parti communiste de la Chine (PCC).

La réunion, qui s'est terminée le même vendredi, vise la coordination des points de vue sur les questions d'intérêt commun et le renforcement des relations qui unissent depuis des décennies ces partis propulseurs de l'indépendance de leur pays.

Angola

Le gouverneur encourage les jeunes à lire sur l'histoire du pays

La connaissance de l'histoire de l'Angola par les jeunes à travers des livres qui parlent du pays depuis les… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.