19 Mai 2017

Tunisie: Les Sfaxiens sans forcer...

CSSfaxien : Jridi, Mathlouthi, Mahjebi, Mériah, Amamou (Fallou Niang 67'), Sokary (Kamoun 81'), Aouadhi, Amdouni, Hannachi, N'daye (Habbassi 77').

USBen Guerdane : Charfi, Abbès, Zahou (Derragi 46'), Léfi, Khrayef, Mida, Kolibali, Harbaoui (Jilani 66'), Jacob, Ben Sassi, Hmidi (Samti 46').

Le CSS, sous la férule d'un nouveau staff technique, le Portugais Jorge Costa, a fait semblant au cours de sa confrontation avec l'USBen Guerdane d'avoir repris le goût de jouer, et ce, à travers sa nette domination imposée sur le cours du jeu. L'adversaire n'est certes pas de gros calibre, n'ayant pas réussi d'ailleurs tout au long de la phase du play off à glaner la moindre victoire.

Mais, et comme le dit le vieil adage, «à chaque match sa vérité propre», le CSS n'a pas sous-estimé son protagoniste du jour. Ce dernier n'a pas non plus baissé les bras. Mais la supériorité technico-tactique des Sfaxiens était nette.

D'ailleurs, dès les dix premières minutes, Hannachi et consorts sont passés à maintes reprises à côté du succès en reprenant des balles bien ficelées à côté des bois du gardien Charfi, suite à trois corners consécutifs.

La riposte des visiteurs est venue de son avant le plus en pointe, Hassen Harbaoui, qui a failli créer la surprise sans la vigilance du gardien Jridi. Mais, ce n'est qu'une tentative isolée voire pas appuyée. Le CSS a aussitôt repris les rênes de commande pour trouver aussitôt la voie du succès par l'intermédiaire de Karim Aouadhi, suite à un coup franc des 20 mères botté par Hannachi.

Cet avantage a incité les locaux à consolider encore plus leur ascendant, en multipliant les incursions. Ils réussirent aussitôt après à créer d'autres occasions propices de scorer, concrétisées par deux autres buts, qui n'ont pas été validés par l'arbitree Bougacha pour des hors jeu de position (sic). Ce furent précisément aux 34e et 38e minutes.

La deuxième mi-temps n'a pas changé d'un iota de la première. Et sans les parades bien réussies du gardien Charfi le score aurait pu changer avec les essais au but de Amdouni (47e), Aouadhi (57e) et Marzouki (60e).

Mais c'est Rami Jridi, le gardien sfaxien, qui a trouvé ensuite le chemin des filets, en prenant le risque d'exécuter le tir de réparation sifflé par l'arbitre, suite à une faute de Colibaly sur Hannachi dans la zone des 18 mètres. Le tir de Jridi trompa cette fois le gardien de l'USBen Guerdane (66e).

Les visiteurs ont obtenu à leur tour un penalty quatre minutes après que leur gardien Charfi a voulu imiter son collègue sfaxien en assumant la responsabilité de l'exécuter, sans toutefois parvenir à tromper son vis-à-vis sfaxien.

Et c'est sur le score de deux bus à zéro que la partie prit fin, en dépit de certains essais au but de Ndoye (75'), Amine Abbès (85') et Habassi (89').

Tunisie

Al Ahly se débarrasse de l'Espérance à Tunis

Ils ne pourront pas dire qu'ils n'étaient pas prévenus. En 2012, c'était en finale de la Ligue des… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.