20 Mai 2017

Niger: Amadou Djibo jugé le 23 mai, «arrestation politique» pour l'opposition

Amadou Djibo dit Max sera jugé mardi 23 mai 2017, ont annoncé ses avocats. Arrêté lundi 15 mai, le président du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR), la coalition de l'opposition, a été inculpé pour incitation à la révolte. On lui reprocherait, selon ses proches, des propos critiques sur le régime tenus lors d'une réunion politique. Intinikar Alhassane, porte-parole du FRDDR, parle d'une « tentative de liquidation de l'opposition ».

Intinikar Alhassane explique qu'au sein du FRDDR, ils ont été « très surpris » par l'arrestation d'Armadou Djibo, à laquelle ils « ne s'attendaient pas ». Pour eux, le président de la coalition de l'opposition « n'a rien fait de mal, c'est une arrestation politique. Ils l'ont arrêté tout juste pour distraire les gens ». Aux yeux d'Intinikar Alhassane, « c'est une tentative de liquidation de l'opposition ».

Le porte-parole de la coalition de l'opposition rappelle qu'à l'époque où le président Mahamadou Issoufou n'était pas au pouvoir, il « a appelé l'armée à renverser le régime » de Mamadou Tandja et que ce dernier « ne l'a pas arrêté ». C'est pour lui la preuve qu'aujourd'hui l'opposition « a en face, vraiment, un régime illégal et illégitime ».

En conséquence, d'après Intinikar Alhassane toujours, « ils doivent quitter le pouvoir. Ça on l'a toujours dit, on l'a toujours dit dans nos déclarations, donc il n'y a rien de nouveau ». Il conclut : « Ce qu'on reproche à notre président, nous assumons, c'est les propos de l'opposition. »

Niger

Nouvelle attaque terroriste contre le camp de la gendarmerie d'Ayorou

Au Niger, le camp de la gendarmerie d'Ayorou, localité située à 180 km au nord de Niamey, dans la… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.