23 Mai 2017

Afrique de l'Ouest: "CEDEAO music awards" - Une plateforme va célébrer les meilleurs créateurs de la sous-région

Photo: Patriote
"CEDEAO MUSIC AWARDS"

Promouvoir la scène musicale ouest-africaine et mettre en évidence la diversité culturelle de cette sphère géographique à travers une grande cérémonie de récompenses des artistes émergents et un hommage aux musiciens les plus célèbres du show business sousrégional. Ce sont, entre autres, objectifs que visent "les Cedeao music awards" dont la première édition se tiendra en juin 2018 à Abidjan.

Pour la présentation de cet événement, les organisateurs ont convié récemment les hommes de médias et les repré- sentants des communautés de la Cedeao vivant à Abidjan, à une céré- monie, dans les locaux du Bipia (Bureau ivoirien pour la promotion de l'intégration africaine) à la Riviera-Attoban.

A cette occasion, M. Gbané Siaka, initiateur et commissaire géné- ral des "Cedeao music awards", a expliqué les enjeux d'une telle organisation.

Selon lui, il existe des tribunes de distinction en Afrique de l'Ouest telles que Miss Cedeao, la Nuit du footballeur africain, etc. « Malheureusement, pour les artistes musiciens, aucun plateau d'envergure n'est créé pour les magnifier.

Alors que ce ne sont pas les talents qui manquent », at-il fait remarquer. C'est donc pour combler ce vide que sa structure « l'Organisation Cedeao music awards » a créé ce plateau qui mettra en lumière les jeunes et les icones de l'art musical de la sous-région.

Et pour expliquer cette célébration, c'est Dr Félix Alain Tailly, une référence en ingénierie culturelle en Côte d'Ivoire et dans la sous-région, qui a été commis pour animer une conférence sur « Musique, intégration régionale en Afrique de l'Ouest et enjeux ».

Dans ses propos, l'ancien directeur général du Centre national de l'Action culturelle (Cnac) a expliqué comment la musique peut être « un véritable outil d'intégration et constituer un moteur du développement économique de ce vaste marché qu'est la Cedeao ».

Quant à Pr David Musa Soro, directeur du Bipia, il a dit tout l'engagement de sa structure et celui du ministère de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur à accompagner ce projet qui arrive à point nommé.

Car, « la nouvelle politique de la Cedeao est de passer de la Cedeao des Etat nations, à la Cedeao des peuples et la musique doit y contribuer».

Dans la pratique, les lauréats de "Cedeao music awards" seront distingués dans 15 catégories dont "le meilleur artiste tradi-moderne" ; "le meilleur instrumentiste", "la meilleure artiste féminine". Sans oublier "le Golden artist" (le meilleur des meilleurs).

Afrique de l'Ouest

Derniers arrangements avant le second tour de la présidentielle

Au Liberia, Joseph Boakai, vice-président du pays et candidat à l'élection présidentielle… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.