23 Mai 2017

Afrique: De jeunes leaders africains présentent des argumentaires de solutions innovantes aux entreprises afin de façonner l'avenir de l'Afrique

communiqué de presse

Nairobi, Kenya — Les jeunes se rassemblent pour collaborer et s'attaquer aux changements au sein de leurs communautés dans toute l'Afrique de l'Est

Plus de 100 jeunes leaders africains se sont rencontrés à Nairobi, au Kenya, les 19 et 20 mai afin de collaborer pour promouvoir des changements positifs au sein des communautés dans toute l'Afrique, en exploitant l'innovation et l'encadrement des jeunes.

De jeunes leaders africains venus de 13 pays, dont le Burundi, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, Djibouti, l'Éthiopie, le Kenya, l'Ouganda le Rwanda, la Somalie, le Sud-Soudan, le Soudan et la Tanzanie ont assisté à la conférence régionale de l'Afrique de l'Est dans le cadre de la Mandela Washington Fellowship for Young African Leaders (Bourse d'études Mandela Washington pour les jeunes leaders africains)

Pendant la conférence, les boursiers ont présenté leurs projets et leurs idées à des partenaires commerciaux potentiels tels que GE Africa, @ibizafrica, Rendeavour, Nairobi Garage, M-Kopa et Novel Technologies E.A. Ltd. Les boursiers ont aussi présenté ce qu'ils font pour s'attaquer aux problèmes de la communauté liés à la paix et à la sécurité, à l'agriculture et au développement, ainsi qu'à la science, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques (STEM selon l'anglais).

« La conférence et la bourse d'études m'ont fourni une plateforme pour partager mon travail, tisser des réseaux et forger de potentiels partenariats. Remporter la compétition de présentations d'argumentaires, en particulier, m'a donné le courage de continuer à élargir mon travail avec Apps and Girls, pour assurer qu'une génération de jeunes femmes de Tanzanie poursuivent les STEM », a déclaré Carolyne Ekyarisiima, une boursière du programme Mandela Washington de Tanzanie.

Fondée par le gouvernement des États-Unis, la Mandela Washington Fellowship a conduit 2 000 jeunes professionnels africains de tout le continent à des universités des États-Unis pendant six semaines de formation à l'encadrement depuis 2014. 1 000 autres boursiers voyageront aux États-Unis en 2017. Les boursiers font l'objet d'une sélection compétitive et représentent la génération émergente du continent, formée d'entrepreneurs, de leaders de communautés et de fonctionnaires qui travaillent à façonner l'avenir de l'Afrique.

À la conférence, ces jeunes leaders ont partagé des solutions visant à approfondir l'engagement auprès de la jeunesse et des communautés, dans l'optique d'améliorer les services gouvernementaux, de renforcer la société civile et de bâtir des entreprises en Afrique. Les débats ont intégré des idées visant à augmenter l'emploi des jeunes, à promouvoir la transparence et l'engagement civique, à soutenir l'innovation et l'entreprenariat et à faire avancer des solutions d'énergie durable. Les boursiers sont aussi engagés avec les experts de l'industrie et les activistes de la jeunesse pour en savoir plus sur la façon de s'attaquer au développement durable dans leurs communautés.

Le principal conférencier Victor Ochen, le plus jeune africain à être nommé Prix Nobel de la Paix et fondateur du réseau Initiative pour la Jeunesse africaine a mis les boursiers au défi « d'être une génération de paix et de servir de pont vers une société africaine grande et prospère ».

Les boursiers sont aussi invités à une réception connexe organisée par Rendeavour, comprenant un discours de l'ambassadeur Robert F. Godec qui a encouragé les boursiers à « rapporter ce que vous avez appris aux États-Unis et servir d'exemple aux autres ».

Le gouvernement des États-Unis prend en charge la bourse initiale ainsi que les activités de suivi. USAID, avec son partenaire IREX, contribue à la poursuite des opportunités de développement professionnel, au conseil, au tissage de réseau et à la formation pour faire avancer ces jeunes leaders tout au long de leurs efforts professionnels alors qu'ils construisent un avenir plus lumineux pour l'Afrique et forgent des liens plus étroits avec leurs homologues aux États-Unis.

« Le programme de bourses crée un réseau durable de dirigeants engagés à l'égard de la transformation de leurs propres sociétés », a déclaré Kristin Lord, présidente du conseil d'administration et PDG d'IREX. « Ce n'est pas seulement un avantage pour les communautés du continent, mais c'est aussi un investissement dans les relations commerciales à venir et les relations interpersonnelles à long terme ainsi que les relations intergouvernementales qui bénéficieront à la fois aux États-Unis et à l'Afrique. »

Des photos et une vidéo de la conférence sont disponibles en ligne.

Contact :Alex Cole, directeur des communications stratégiques, IREX acole@irex.org 202-628-8188

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/150532/irex_mandela_washington_fellowship_logo.jpg

Afrique

Le Groupe AllAfrica s'attaque aux MNT

Montevideo, Uruguay, AllAfrica Global Media, propriétaire et opérateur de la plus prestigieuse… Plus »

Copyright © 2017 PR Newswire. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.