24 Mai 2017

Cameroun: Développement du Sud-Ouest et du Nord-Ouest - Un chantier en effervescence

Le gouvernement ne ménage aucun effort pour améliorer les conditions de vie des populations au travers de gros investissements dans les infrastructures, entre autres.

Le tout dernier en date est relatif à la réhabilitation de la route Babadjou- Bamenda, reliant les régions de l'Ouest et du Nord-Ouest. Construit dans les années 70, l'axe vieux d'une quarantaine d'années et complètement dégradé sera entièrement refait au cours des 24 prochains mois. Le chantier lancé le 16 mai dernier par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, coûtera la bagatelle somme de 60 milliards de francs à l'Etat.

Constitué d'une route principale longue de 35 km connectée à des voies secondaires évaluées à 50 km, ce réseau va contribuer au désenclavement d'un important bassin de production agro-pastoral. Dans la même veine, l'achèvement des travaux de la Ring Road, avec le bitumage du tronçon Ndop- Kumbo, est en cours. Au 25 mars 2017, ledit chantier se situait à 84,80% de taux de réalisation, de source officielle. Et comment oublier Kumba- Manfé-Ekok dans la région du Sud-Ouest ?

L'oeuvre de construction du gouvernement dans les régions dites anglophones du pays ne se limite pas aux infrastructures routières. Elle s'étend également au domaine de la santé. Ainsi, le 3 mai dernier, le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, a procédé à la pose de la première pierre du Centre hospitalier universitaire régional de Bamenda. Le projet d'une valeur de 15 milliards F aura une capacité de 121 lits.

Hôpital universitaire de niveau II, il offrira des soins en obstétrique, cardiologie, neurologie, dentisterie, gynécologie, pédiatrie, chirurgie, etc. Les travaux de construction du Chu de Bamenda, tout comme celui de Buea évalué à 18 milliards F, rentrent dans le Plan triennal d'urgence santé prescrit par le président de la République, Paul Biya. Ils sont conçus pour réduire la morbidité, la mortalité et le nombre d'évacuations médicales vers Yaoundé.

Dans le domaine de l'habitat, différents projets de construction de logements sociaux sont en cours dans les deux régions : 50 à Limbé, 100 à Buea, 50 à Ntambang à Bamenda III et 50 à Banshie dans le 1er arrondissement de Bamenda. Ces investissements viennent s'ajouter à ceux dont a hérités la capitale régionale du Sud-Ouest et la ville de Limbé, respectivement au terme de la célébration du cinquantenaire de la Réunification et de la Can féminine de football.

Il en va de même pour Bamenda, qui a bénéficié de nouvelles infrastructures sportives dans le cadre de l'organisation de l'édition 2017 des jeux universitaires. Les efforts du gouvernement pour ces régions englobent aussi la fourniture d'emplois pour leurs populations. Le recrutement spécial d'auditeurs de justice et de greffiers de culture anglophone, récemment instruit par le chef de l'Etat, rentre dans cette mouvance.

Cameroun

L'écrivain Patrice Nganang placé en détention

Patrice Nganang devrait être présenté à un juge ce matin. Contre lui, trois chefs… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.