25 Mai 2017

Guinée Bissau: Corey Harris et Moh Kouyaté en concert à l'IFC

L'américain, chanteur de Blues, Corey Harris et le chanteur-guitariste guinéen, Moh Kouyaté vont livrer le 26 mai à partir de 19 heures, un concert inédit à l'Institut Français du Congo(IFC) de Pointe-Noire. Ce concert sera joué de la plus belle manière avec une intensité rare.

Ce concert, c'est la réunion sur scène de deux artistes mémorables qui ont pour point commun la guitare. Pour faire plaisir au public ponténégrin, Corey Harris et Moh Kouyaté vont jouer une musique qui a du sens et qui éveille les sens, le blues.

Pendant ce concert, la population ponténégrine va effectuer un voyage vers les Etats-Unis, une terre lointaine, mais proche par l'histoire. Ce concert va l'amener à découvrir le Blues, un genre musical qui serait né dans les terres sudistes des Etats-Unis, dans le Delta du Mississipi, vers la fin du XIXe siècle et qui accompagne depuis longtemps, l'histoire du peuple noir américain.

En effet, quand les deux artistes se joignent pour donner un concert, l'événement reste exceptionnel, car Corey Harris et de Moh Kouyaté ont toujours su mêler avec chaleur, finesse et émotion, de nombreuses facettes de leurs influences et de leurs personnalités.

Ces deux artistes ont une facilité de gratter à la guitare, ce qui fascine pour la plupart du temps le public. Ce concert est pour eux, d'ailleurs comme tout autre, une occasion d'illustrer leur complicité artistique qui dure déjà depuis plus d'une décennie.

Pour la petite histoire, ces deux artistes se sont rencontrés au début des années 2000, le dialogue, autant musical qu'humain, s'était installé naturellement avec évidence : le partage d'une même source, d'un langage resté commun par-delà l'exil, la déportation de triste mémoire d'ancêtres envoyés de force de l'autre côté de l'océan.

L'un hérite par sa descendance d'une pratique musicale en grande partie redevable à la tradition dans lequel l'autre baigna dès l'enfance. Leur rencontre se situe au carrefour de l'histoire et d'une longue amitié scellée par un amour de la guitare, genre dans lequel ils excellent tous deux.

Le blues est avant tout, une affaire de «feeling», mais dans le cas de Corey Harris et Moh Kouyaté, le feeling naît d'une maîtrise virtuose du chant de l'instrument, dont il faut souligner les potentiels autant mélodiques que rythmiques.

Notons que l'artiste américain, Corey Harris est le nouveau prodige de la musique Blues, un merveilleux guitariste autodidacte qui a une belle voix. Moh Kouyaté, quant à lui, est un griot, ses compositions dressent un pont entre les sources mandingues et les inspirations contemporaines du blues et du jazz. Retrouver les deux artistes ensemble sur scène, à Pointe-Noire, est un événement exceptionnel.

Guinée Bissau

L'organisation régionale déterminée à trouver une solution

Dès son arrivée à Abuja vendredi, le président Faure Gnassingbé, qui dirige la… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.