1 Juin 2017

Angola: Filipe Mukenga souligne les échanges entre Angolais et Brésiliens

Luanda — Le chanteur angolais Filipe Mukenga a considéré mercredi, à Luanda, l'échange entre les musiciens nationaux et brésiliens comme une opportunité pour les relations culturelles accrues entre les deux pays.

Parlant en conférence de presse après le lancement du projet culturel Serenatas a Kianda, l'artiste musicien a affirmé que la participation à cet événement permettrait aux deux peuples d'échanger des expériences en matière de musique et de danse.

Selon lui, ce type d'initiatives renforce la culture nationale et permet au pays comme le Brésil de connaître la musique angolaise.

A son tour, le chanteur brésilien Jorge Vercillo espère que sa présence dans le pays serve à mieux comprendre la musique angolaise, manifestant l'intention de chanter quelques thèmes en langues nationales.

L'artiste reconnaît que l'Angola et le Brésil ont beaucoup de points en commun, citant la culture comme l'un des aspects qui devrait être exploitée pour enrichir la musique des deux peuples.

Le coordinateur du projet Serenatas a Kianda, Figueira Ginga, a informé que l'objectif de l'événement était d'honorer culturellement de la ville de Luanda.

Le spectacle Serenatas a Kianda est prévu pour les 3 et 4 de ce mois à Casa 70.

Angola

Le pays élu membre du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies

La République d'Angola a été élu lundi, par l'Assemblée générale,… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.