6 Juin 2017

Afrique: Des célébrités du monde du divertissement et du sport rejoignent la campagne 'Super Papas' de l'UNICEF

Des stars du monde du divertissement et du sport, dont Mahershala Ali, David Beckham, les All Blacks, Daniel Cormier, Novak Djokovic, Lewis Hamilton, Hugh Jackman, Sachin Tendulkar, Thalía et Chris Weidman ont rejoint 'Super Papas', une nouvelle campagne du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) lancée mardi pour célébrer la paternité et le rôle des pères dans le développement et le bien-être des jeunes enfants.

Avec plus de 90 pays célébrant la Fête des pères ce mois-ci, cette campagne invite les familles à publier des photos et des vidéos sur ce que cela signifie d'être un 'Super Papa' en utilisant le hashtag #EarlyMomentsMatter sur leurs comptes Instagram et Twitter.

« En tant que père, j'ai vu de mes propres yeux l'impact que chaque sourire, chaque geste d'amour, et chaque action positive ont eu sur mon enfant pendant ces précieuses premières années de vie. Etre un parent n'est pas facile. Il y a de nombreux défis auxquels font face les pères à travers le monde.

Cette campagne vise à soutenir et encourager les pères afin qu'ils puissent être les 'Super Papas' dont leurs enfants ont absolument besoin », a déclaré l'Ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF, Novak Djokovic.

Les vidéos et photos de célébrités seront accompagnées d'histoires de 'Super-Papas' du monde entier, y compris ceux qui font de leur mieux pour élever leurs enfants dans des circonstances extrêmement difficiles.

Le réfugié sud-soudanais Idro élève ainsi ses trois filles âgées de 2 mois, 3 ans et 13 ans dans le camp de réfugiés de Bidi Bidi en Ouganda. Idro a fui son pays déchiré par la guerre en juillet 2016 et fait tout son possible pour garder ses filles en bonne santé et en sécurité.

« Les premières années de la vie représentent une opportunité cruciale, une fois dans la vie, de façonner le développement du cerveau des enfants, et ce sont leurs parents qui ont le plus grand rôle dans ce processus », souligne Pia Britto, cheffe du développement de la petite enfance à l'UNICEF.

« Plus les pères, les mères et les autres membres de la famille donnent à leurs bébés et leurs jeunes enfants de l'amour, une bonne nutrition et une protection, plus grandes sont les chances de ces enfants d'être en bonne santé, d'être heureux et de développer leurs capacités d'apprentissage », ajoute-t-elle.

Quand les parents s'occupent de leurs enfants, en particulier pendant les 1.000 premiers jours, ils jettent les bases de leurs succès futurs. La recherche suggère que lorsque les enfants interagissent positivement avec leurs pères, ils ont une meilleure santé psychologique, une meilleure estime de soi et une plus grande satisfaction sur le long terme.

Afrique

Changement climatique - Des éruptions volcaniques pour sauver le climat

Une éruption volcanique de forte ampleur peut influencer le climat d'une façon importante pour plusieurs… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.