6 Juin 2017

Cameroun: Les bienfaits du partenariat public-privé

Le saviez-vous ? Le projet de construction du marché Congo à Douala est le résultat d'un contrat de partenariat public-privé (PPP). Un mécanisme par lequel, sur un projet A, un opérateur privé apporte des financements, investit donc construit l'ouvrage, l'exploite, le maintient et le rétrocède à l'Etat après un certain nombre d'années.

Dans le cas du marché Congo, rétrocession sera faite à la Communauté urbaine de Douala (CUD). Et du choix du projet à la rétrocession, l'Etat se fait accompagner par le Conseil d'appui à la réalisation des contrats de partenariat (Carpa). Ce sont des explications données par Marcel Mbella, coordonnateur technique de l'organisme institué par la loi n° 2006/012 du 29 décembre 2006 fixant le régime général des contrats de partenariats. Marcel Mbella précise que « l'institution est chargée d'animer le contrat de partenariat, de veiller au respect de la légalité et d'accompagner les administrations publiques dans ce mode de contractualisation. Nous sommes un peu comme les conseils de ces administrations dans tout le processus. »

Il poursuit : « C'est un moyen qui permet d'alléger le budget de la représentation de l'Etat parce qu'elle n'est pas sollicitée en amont au moment d'investir ; c'est le partenaire privé qui investit. » Des bienfaits que le Carpa explique aux administrations publiques, aux sociétés d'Etat et aux collectivités territoriales décentralisées à travers des journées PPP. Et la semaine dernière, après la CUD, l'organisme s'est rendu au Port autonome de Douala (PAD) pour un atelier de sensibilisation sur le PPP comme vecteur d'amélioration de la qualité des services portuaires. Une session importante dira Cyrus Ngo'o, directeur général du PAD, au moment où le gouvernement a entrepris une politique d'investissement massif dans des projets structurants, créateurs d'emplois.

Cameroun

02 morts dans une prise d'otage

Dans la nuit du 14 au 15 octobre 2017, aux environs de minuit, des individus armés de fusils AK 47 ont fait… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.