6 Juin 2017

Afrique: A la Conférence sur les océans, les agences de l'ONU s'engagent à réduire les subventions à la pêche néfastes

A la Conférence sur les océans qui se tient à New York, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) ont annoncé mardi s'engager pour un commerce durable des pêches.

« Le commerce et les politiques commerciales peuvent faciliter la transition vers des économies basées sur un océan durable en augmentant l'efficacité des ressources, en améliorant l'environnement, en renforçant l'intégration et en créant de nouvelles opportunités d'économies vertes» soulignent dans leur engagement volontaire les trois agences onusiennes.

L'un des résultats de cet engagement inter-agences est l'élimination ou la réduction des subventions nuisibles aux pêches estimées à 35 milliards de dollars. La question est « compliquée et épineuse », reconnaissent les agences de l'ONU. « Pour la majorité des subventions à la pêche, il existe une forte corrélation avec la surcapacité et la surpêche ».

L'engagement implique possiblement de demander aux pays de fournir des informations sur les subventions qu'ils accordent et d'interdire celles qui contribuent à la surpêche, ainsi que d'accorder un traitement différencié aux pays en développement.

La Conférence sur les océans, qui se déroule jusqu'à vendredi, se concentre sur les objectifs énoncés dans le Programme de développement durable à l'horizon 2030, adopté par les gouvernements en 2015. Parmi les Objectifs de développement durable (ODD), l'Objectif 14 souligne la nécessité de conserver et d'utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines pour le bénéfice des générations présentes et futures.

L'engagement fait dans le domaine de la pêche est l'un des quelque 850 engagements pris à la Conférence des océans à ce jour. Les engagements volontaires sont censés être pris individuellement ou en partenariat par les gouvernements, le système des Nations Unies, les organisations non gouvernementales, le secteur privé et d'autres entités, en vue de soutenir l'ODD 14.

En plus de marquer des engagements volontaires, les participants à la conférence doivent également adopter, par consensus, un 'Appel à l'action' pour protéger les océans et les mers du monde.

Afrique

Terrorisme - L'UA redoute le retour des djihadistes africains du Moyen-Orient

Le Commissaire de l'Union africaine (UA) pour la paix et la sécurité, Smail Chergui, a appelé les… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.