7 Juin 2017

Afrique Australe: GIRGL et SADC ajustent les positions à Luanda

Luanda — Les chefs d'Etat-major général des forces armées de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) et de la Communauté pour le Développement de l'Afrique Australe (SADC) ajustent leurs positions au cours d'une rencontre qui se déroule à Luanda.

Cet ajustement s'impose du fait que les deux régions vivent des problèmes de défense communs, a affirmé mardi le secrétaire exécutif-adjoint de la CIRGL, Vicente Mwanda.

Selon lui, cette réunion cherche également les voies pour éviter que les conflits soient fréquents dans les deux régions.

De son côté, le directeur de l'organe de la SADC en charge de la politique et la sécurité, Jorge Cardoso, a déclaré que la rencontre aborderait aussi les questions sur les groupes armés à l'est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Il s'agit des groupes comme "AFF" qui réalise des actions contre la population civile.

Sont également analysés le rapatriement, la démobilisation et la réintégration des forces du M23, le resurgissement des « May May", dans la région du Kasai Occidental (RDC).

Pour Jorge Cardoso, ces questions interessent les deux régions, surtout pour maintenir la sécurité et la paix.

Il s'est dit préoccupé par l'augmentation du nombre des réfugiés de la RDC qui journellement traversent la frontière avec l'Angola, et attend que les chefs militaires trouvent des solutions pour le retour des émigrés vers les localités d'origine.

Angola

Des nouvelles techniques de diagnostic de la maladie du sommeil

Deux nouvelles techniques de lutte contre la maladie du sommeil, la trypanosomiase humaine africaine, commenceront… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.