9 Juin 2017

Gambie: Les Gambiens en colère contre la multiplication des coupures d'électricité

Photo: Ricci Shryock/VOA
People flee political tensions in Gambia.

La crise de l'électricité s'intensifie en Gambie en plein ramadan. Les coupures sont de plus en plus nombreuses dans les quartiers autour de Banjul. Ce n'est pas une nouveauté, mais depuis le début de la semaine, des foyers sont dans le noir pendant des journées entières.

Une crise qui touche aussi l'eau courante pour certains foyers qui en sont privés pendant plusieurs heures. La fourniture d'eau et d'électricité dans le pays est assurée par NAWEC (National Water and Electricity Compagny), une entreprise étatique, au bord de la faillite. A Banjul, la colère commence à gronder.

A Kotu, Baboukar n'en peut plus. Il est à la tête d'une équipe de tailleurs de sept personnes. Et seules une machine à coudre manuelle et une alimentée par un petit générateur fonctionnent. Alors depuis trois jours, sa boutique tourne au ralenti.

« Vous voyez la machine manuelle, on peut s'en servir que pour les petits travaux de couture. Je guette l'électricité jour et nuit. Oui, je suis en colère, on a besoin de travailler, j'ai une famille et je n'ai rien à leur donner ! »

De nombreux Gambiens se déchaînent aujourd'hui sur les réseaux sociaux contre l'entreprise d'Etat NAWEC (National Water and Electricity Compagny).

Selon son directeur adjoint, Nani Juwara, la société doit fournir de l'électricité à 2 millions d'habitants avec des générateurs hors d'âge.

« Lorsque NAWEC les a reçues, c'était déjà des machines d'occasion, explique-t-il. Et on les a utilisées pendant ces quelque quinze dernières années, voire plus ! Aujourd'hui, on a réussi à réparer un générateur sur les quatre qui sont en panne. »

Pour l'instant, NAWEC produit 45 mégawatt par jour contre les 70 dont a besoin la région autour de Banjul. Résultat : même leurs bureaux sont dans le noir pendant l'interview.

Alors réparer les générateurs oui, mais Nani Juwara veut aussi des plans à long terme. « On pourrait mettre en place une coopération transfrontalière avec le Sénégal.

On envisage aussi d'autoriser des investisseurs privés à produire de l'électricité, en tant que producteurs indépendants. En tout cas, on veut trouver une solution définitive à ce problème », assure-t-il.

Des problèmes d'eau courante sont aussi survenus cette semaine, à cause d'une rupture de conduite qui devrait être réparée dans les prochains jours.

Gambie

Un nouveau ferry entre le sud de la Gambie et le nord du Sénégal

Le port de Banjul a accueilli un nouveau ferry mercredi 21 juin : le Kunta Kinteh rejoint ses deux vieux compagnons pour… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.