9 Juin 2017

Madagascar: Portrait - Jean-Ba : le fou de Mahaleo !

T-shirts, casquettes, banderoles, affiches et même des tickets d'entrée, il a tout gardé, depuis les années 80 jusqu'à aujourd'hui, pour son archive personnelle. Car de Mahaleo, Jean-Ba en est un fou. Portrait de l'archiviste de la bande à Dama.

Tout le monde se souvient certainement de lui! Dans les années 80, quand il regardait le concert du groupe Mahaleo, il s'amenait toujours avec son « cahier ». Les responsables de sécurité de l'époque l'ont d'ailleurs surnommé « l'homme à la bible ». « Je voulais absolument avoir les autographes et la biographie de tous les membres. Chaque concert était une occasion à ne pas rater », affirme Jean-Ba. Car de Mahaleo, Razafimamonjy Jean-Baptiste de son vrai nom n'en est pas seulement un fan. Il en est un fou. T-shirts, casquettes, banderoles, affiches et même des tickets d'entrée, il a tout gardé, depuis les années 80 jusqu'à aujourd'hui, pour son archive personnelle. « Il me fallait absolument tout garder. Je ne pouvais m'en empêcher ».

C'est d'ailleurs de cette manière qu'il devient l'archiviste de Mahaleo. En 1991, il crée un club des fans et commence enfin à côtoyer ses idoles. « Au moment où j'ai enfin été en contact avec eux, je leur ai montré ma collection personnelle et leur ai expliqué ce que je faisais ». Ce qui, bien évidemment, a ravi Dama et ses compagnons. Cette même année, pour Jean-Ba, le rêve devient réalité. Il devient officiellement, l'archiviste du groupe Mahaleo. Aujourd'hui, il ne collecte pas seulement les articles de presse et autres, il est également responsable de coulisse et programme le répertoire et accompagne le groupe dans chacun de ses concerts et déplacements, même à l'étranger. Avant d'en arriver à ce stade, Jean-Ba est passé par des choses folles, tout comme sa passion dévorante pour Mahaleo.

Anecdotes.

En 1986, son épouse a été hospitalisée. Bien sûr, il a été là pour la soutenir et prendre soin d'elle mais à la même date, Mahaleo donnait un concert, il a préféré y aller. « Ma femme en est venue à me dire avec ironie que je la préférais à Mahaleo. Je le savais, elle était accablée mais j'y suis quand même allée. Il le fallait ». La même année, le groupe se produisait à Ambohimanga. Des bus spéciaux ont été prévus conduire les fans en aller-retour mais mauvaise surprise, ils ont levé les voiles trop tôt. « On n'avait donc pas de moyen de transport mais j'y suis quand même allé. A 19h, le concert est fini. Je suis rentré chez moi à pieds.A 00h, je suis finalement arrivé chez moi, fatigué mais content ».

En 1987, Mahaleo célébrait ses 15 ans de scène et devait se produire au Cinéma Kanto. Sa femme, ce jour-là, accouchait de leur deuxième fille. « Oui, la naissance de son enfant est toujours un évènement mais le concert de Mahaleo l'est tout autant. J'y suis donc allé avec notre aînée ». Atteint il y a dix ans d'une insuffisance rénale, Jean-Ba est obligé de suivre des séances de dialyse, deux fois par semaine. Et cela, à vie. Contrairement à d'autres, la maladie n'a pas eu raison de lui. Il continue encore à vénérer son idole. Et c'est tant mieux, pour Mahaleo en tout cas !

Madagascar

Des Malgaches prêts à faire face à l'épreuve de la peste

L'épidémie de peste s'est maintenant bien installée dans le quotidien des Malgaches. Ces derniers… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.