9 Juin 2017

Afrique de l'Ouest: Décès du Dr Babatunde Osotimehin, Directeur exécutif de l'UNFPA

communiqué de presse

NATIONS UNIES—C’est avec une immense tristesse que le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) annonce la disparition du Dr Babatunde Osotimehin, Directeur exécutif de l’UNFPA, décèdé subitement à son domicile dans la nuit du 4 au 5 juin, à l’âge de 68 ans.

« La disparition du Dr Osotimehin est une terrible nouvelle pour l’UNFPA et pour l’ensemble des personnes, en particulier les femmes, les filles et les jeunes, auxquelles il a consacré́ sa vie sans relâche, depuis ses premières années comme médecin au Nigéria. L’UNFPA adresse ses plus sincères condoléances aux proches de M. Osotimehin. Qu’ils trouvent la force de traverser cette épreuve. »

« Le Dr Osotimehin était un homme de courage et de détermination. Il a mis son leadership exceptionnel au service de la santé et des droits des femmes et des filles du monde entier, et a toujours veillé à porter leurs intérêts aux plus hauts niveaux. Il avait compris que les 1,8 milliard de jeunes de notre planète sont le plus grand espoir de notre avenir commun. »

L’UNFPA est déterminé à continuer le travail du Dr Osotimehin en faveur des femmes et des jeunes. L’organisation continuera de défendre les droits de l’homme et la dignité́ de toutes et de tous, notamment les adolescentes les plus vulnérables.

Le Dr Osotimehin avait particulièrement à cœur la défense des trois grands objectifs de développement que sont l’éradication des décès maternels évitables, des pratiques néfastes envers les femmes et les filles, ainsi que la prise en charge intégrale des besoins de planification familiale. L’UNFPA appelle chacune et chacun à se rallier à ces causes chères au Dr Osotimehin, afin de poursuivre son œuvre.

Médecin et spécialiste de la santé publique, mais également Secrétaire-General adjoint de l’Organisation des Nations Unies, le Dr Osotimehin était, depuis le 1er janvier 2011, le quatrième Directeur Exécutif de l’UNFPA.

Auparavant, il avait exercé́ la fonction de Directeur Général de l’Agence nationale du Nigéria pour la lutte contre le VIH/sida, chargée de coordonner les interventions de prévention et de lutte contre le VIH/sida dans le pays, avant de devenir ministre de la Santé.

Le Dr Osotimehin avait achevé́ en 1972 ses études de médecine à l’université́ d’Ibadan, au Nigeria, et obtenu en 1979 un doctorat en médecine à l’université́ de Birmingham, au Royaume-Uni. En 1980, il avait été nommé professeur à l’université́ d’Ibadan et avait dirigé le département de pathologie clinique, avant d’être élu doyen de la Faculté́ de médecine en 1990. En décembre 2005, il avait été élevé́ au grade d’officier de l’Ordre du Niger, l’une des plus hautes distinctions nationales nigérianes. Il avait également présidé plusieurs conseils, notamment au sein du Forum économique mondial.

Le Dr Osotimehin était marié, père de cinq enfants et grand-père de plusieurs petits-enfants.

Le Bureau du Secrétaire Général a nommé le Dr Natalia Kanem Directeur Exécutif par intérim de l’UNFPA à compter du 5 juin 2017.

Un Cahier de Condoléances sera ouvert du Lundi 12 au Vendredi 16 Juin 2017 de 8H30 a 16H00, dans les locaux du Bureau Régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Afrique de l'Ouest

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 UNFPA West and Central Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.