12 Juin 2017

Afrique: Côte d'Ivoire-Guinée / L'homme du match - Doumbia et Gbamin dans la grisaille

Dans le tableau sombre qu'ont présenté les éléphants contre la Guinée, certains joueurs ont réussi à tirer leur épingle du jeu.

Avec huit buts encaissés en deux matches, le bastion défensif des éléphants est le compartiment qui suscite le plus d'inquiétudes dans le vaste chantier de la reconstruction qu'a entamé Marc Wilmots, le nouvel entraîneur de la Côte d'Ivoire.

Face à la Guinée, l'arrière-garde des Pachydermes ivoiriens a été fébrile à l'image d'Eric Bailly. Le joueur de Manchester United a manqué de justesse technique sur toutes ses balles.

Un manque de sérénité qui a mis en confiance les attaquants guinéens qui ont en plus bénéficié d'une passivité du groupe sur certaines actions. Notamment sur le troisième but de Kéita Naby.

Serge Aurier, à droite, Adama Traoré à gauche et les deux centraux étant trop souvent hésitants, ont manqué de coordination et ont été passables sur le plan technique.

La note aurait été plus salée pour Wilfried Kanon et ses coéquipiers si Gbohouo n'avait pas sauvé une occasion nette de Soumah Seydou dans les ultimes minutes de la rencontre.

Le portier des éléphants n'est pas exempt de tout reproche avec plusieurs ballons captés en deux temps, dont l'un a été fatal à son équipe.

Gbamin, seul au milieu au milieu du terrain, Séri Jean Michael, Franck Kessié et Jean Phillipe Gbamin avaient la lourde tâche d'animer le jeu dans le dispositif 4-3-2-1 mis en place par Wilmots contre le Syli.

Dans les plans de l'entraîneur belge, les trois joueurs devaient, à la fois, être capables de récupérer et de relancer proprement.

La stratégie a malheureusement échoué parce que sur le plan physique, il y avait des insuffisances. Philipe Gbamin a cependant montré de la détermination et a su garder le rythme.

Unique satisfaction de l'expédition de Rotterdam, le joueur de Mayence a été encore présent dans l'entrejeu des éléphants. Il a fait preuve de générosité dans l'effort.

Sa disponibilité et ses qualités techniques ont permis aux éléphants de contenir par moment les assauts de l'adversaire.

Les deux autres éléments de ce secteur, Séri Jean Michael et Franck Kessié, ont manqué de fraîcheur physique et n'ont pas été présents aux duels. Contrairement à ses habitudes, le nouveau milieu de terrain du Milan AC a manqué également de justesse technique.

Une défaillance dans l'entrejeu qui a largement profité aux Guinéens, physiquement et mentalement mieux préparés.

Le réalisme de Seydou Doumbia, Maxwell Cornet à droite, Sio Giovanni à gauche et doumbia Seydou en position d'avant-centre, l'attaque expérimentale de Marc Wilmots n'a pas su profiter des opportunités qu'elle s'est créée.

Maxwell Cornet qui a eu des occasions franches de but a manqué de calme et d'application devant le but. Heureusement que Seydou Doumbia avait suivi son mouvement sur le deuxième but ivoirien. Excentré sur le côté, Sio Giovanni a eu du mal à faire la différence malgré ses nombreuses permutations.

Son duo avec Doumbia Seydou n'a pas fonctionné. Par contre, son coéquipier en attaque, Doumbia Seydou, a confirmé la confiance placée en lui par le nouveau sélectionneur des éléphants. Le buteur du FC Bâle a fait parler son optimisme en inscrivant deux buts qui vont lui permettre de se remettre en confiance après une longue période d'absence dans le groupe.

Cote d'Ivoire

Mamadou Touré signe une convention avec une institution d'excellence de formation pré-universitaire et technique du canada

Dans le cadre de la mission qu'il effectue au Canada depuis le 15 octobre , à l'invitation des autorités… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.