12 Juin 2017

Cote d'Ivoire: High tech - Google veut remplacer le SMS par le RCS

Bien avant, le site a fait remarquer que les applications de messageries instantanées sont plus utilisées par les mobinautes parce qu'ils " permettent en effet d'échanger gratuitement des messages.

Certains mobinautes ont délaissé progressivement l'usage des SMS(créé en 1992) au profit des applications de messageries instantanées et celles qui sont associés à des réseaux sociaux comme Messenger avec Facebook. Pour juguler cette situation, le géant américain revient avec Rich Communication Service(RCS), un standard pourtant créé en 2008. L'information a été publiée ce lundi 12 juin 2017 par le site zdnet.fr.

L'idée est bien de remplacer le SMS par le RCS, il ne s'agit donc pas d'une énième application tierce. Comme son nom l'indique, le RCS permet d'échanger simplement pendant la conversation textes, documents, images et vidéos. Il permet par ailleurs d'engager des discussions de groupe Comme les MMS ?, pas exactement puisque le RCS n'impose en théorie pas de limite de taille. Et tous les types de documents peuvent être échangés comme sur une messagerie instantanée. Bref, il peut devenir un outil de travail collaboratif, a précisé la source.

Bien avant, le site a fait remarquer que les applications de messageries instantanées sont plus utilisées par les mobinautes parce qu'ils " permettent en effet d'échanger gratuitement des messages, des contenus et sont très massivement utilisées. En volume, ce type de messages dépassent désormais les SMS".

Pour juguler cette situation, le géant américain veut relancer ce nouveau type de message court enrichi baptisé RCS pour Rich Communication Service, alors que le RCS n'a jamais vraiment trouvé son public, par le passé.

Cote d'Ivoire

Une conférence BTP et Infrastructures à Dakar pour créer une Afrique émergente

La 4è édition des conférences Kaizene se tiendra à DAKAR au Sénégal les 14 et… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.