12 Juin 2017

Congo-Brazzaville: Journée internationale de l'albinisme - Albiblack organise une marche de santé

Photo: This Day
Albinos.

L'association à but non lucratif de l'animateur albinos Mandragor également surnommé Ombre Blanche a prévu de réunir plusieurs jeunes de la ville au point de départ, devant la maternité de Kintambo, la matinée de ce mardi 13 juin, à partir de 7h30.

La marche de santé sera l'une des premières actions de visibilité qu'entend déjà mener l'Asbl dont la sortie officielle n'est pourtant prévue qu'en décembre. En effet, l'occasion faisant le larron, Albiblack a tenu à marquer déjà sa présence à la Journée internationale de sensibilisation à l'albinisme pour manifester l'importance qu'elle revêt pour la grande communauté albinos dont elle fait partie. C'est dire que pour son initiateur, l'animateur Mandragor, il est inconcevable de passer sous silence pareil moment. « Même si nous ne sommes pas encore sortis au grand jour, nous existons déjà en coulisse et notre sortie n'est plus qu'une question de mois. Et donc, nous croyons que c'est normal que nous commencions à nous révéler petit à petit avant le grand jour », a-t-il indiqué à ce sujet.

Pour ce qui est de l'Asbl Albiblack, a souligné Mandragor, elle n'a qu'un seul but : « Défendre la cause des albinos ». Et d'expliquer : « Le nom Albiblack est né de la combinaison des deux premières syllabes du mot albinos et de black, tiré de l'anglais qui signifie noir en français ». La première démarche de l'association est sensibilisatrice, comme l'a affirmé son coordonnateur : « Nous tenons par-dessus tout à faire comprendre aux albinos complexés qu'ils ne devraient pas l'être parce qu'ils sont pareil à tous les autres humains. Et par-delà, emmener toutes les autres personnes à savoir que notre différence est seulement de peau ».

La marche de ce 13 juin va manifestement servir de vitrine à Albiblack dont la sortie officielle ne devrait intervenir que dans les cinq mois à venir. Ce sera, a assuré Mandragor, en marge d'un événement, un festival de quatre jours qui se tiendra en décembre. Et d'enchaîner : Nous avons prévu de tout commencer avec une autre marche de santé. Le programme du premier jour ne sera qu'une entrée en matière pour le second réservé à une conférence de presse. Puis, des jeunes talents albinos seront mis en vedette le troisième jour. Moi-même, Ombre Blanche j'assurerai la clôture autour d'un concert où nous jouerons de la bonne musique ».

Quant à la manière dont cette programmation sera articulée, le jeune artiste nous a confié de façon sommaire : « Nous avons baptisé la seconde journée « Ndundu live », car il y sera exclusivement question de parler de la vie des albinos. Ce que nous sommes et vivons au quotidien ». Se gardant de donner plus de détails pour le reste de l'agenda qu'il dit peaufiner encore, il est tout de même revenu sur le fait que la journée consacrée à l'expression des talents sera pleine de belles surprises.

Et d'affirmer alors à ce propos : « Plusieurs d'entre nous vont s'exprimer et sûrement étonner. Car, Albiblack a l'avantage de constituer une sorte de pépinière où se rencontrent plusieurs talents. En effet, parmi nous il y a des chanteuses à l'instar de Naomie Lisebeni mais aussi des mannequins, des danseurs dont des brakeurs et des smurfeurs, etc. C'est vous dire que notre communauté est bien équipée ».

En savoir plus

Journée internationale des albinos - Alphonse Mwimba Texas invité à Brazzaville

L'Association Jhony Chancel pour les albinos et le président de l'ONG des albinos de la RDC entendent partager… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.