13 Juin 2017

Cameroun: Mort de l'Evêque de Bafia - La vague d'interpellations se poursuit

Photo: camer.be
Suspects interpellés

Après le gardien de l'évêché, le chauffeur de Mgr Jean-Marie Benoît Bala de regretté mémoire, un certain Noah Ntsa séjourne depuis quelques jours dans les locaux de la police judiciaire à Yaoundé.

Aux lendemains des révélations troublantes issues de l'autopsie réalisée autour de la dépouille de l'ancien évêque de Bafia - Mgr Jean-Marie Benoît Bala confirmant la thèse d'un assassinat sous le triptyque d'enlèvement, séquestration et meurtre, les enquêteurs recherchent activement les auteurs de ce crime qui a plongé la communauté nationale et internationale dans un émoi indescriptible.

Après l'interpellation pour besoin d'enquête du gardien principal de l'évêché, un certain Noah Ntsa présenté comme le chauffeur du regretté prélat, séjourne depuis quelques temps dans les locaux de la police judiciaire à Yaoundé. Les auditions serrées auxquelles sont soumises les personnes interpellées dans le cadre de cette scabreuse affaire permettraient-elles aux fins limiers de mettre enfin la main sur ces professionnels du crime? Nul ne peut pour l'instant l'affirmer.

Le moins que l'on puisse dire est que pendant que l'enquête se poursuit, le Vatican vient de procéder à la désignation d'un nouvel administrateur apostolique à la tête du diocèse de Bafia en la personne de Mgr Abraham Boileau Komé - évêque de Bafang. Pour mémoire, Mgr Jean-Marie Benoît Bala - évêque de Bafia âgé de 58 ans, avait quitté l'évêché dans la nuit du 30 au 31 mai 2017.

Il a été retrouvé mort le vendredi 2 juin 2017 dans les eaux de la Sanaga. Son véhicule, lui, a été découvert posté sur le pont de ce cours d'eau à Ebebda à quelque 70 km de Yaoundé. L'autopsie réalisée autour de sa dépouille renseigne que le corps du prélat aura séjourné moins de 4 heures de temps dans l'eau, des hématomes doublées de caillots de sang repérés dans la périphérie du bulbe rachidien, ses organes génitaux avaient anormalement pris du volume, ses viscères ne présentaient aucun indice d'intoxication alimentaire et ses poumons n'ont jamais pris une goutte d'eau. Toute chose qui conforte la thèse de l'assassinat.

En savoir plus

Les populations d'Oveng qui a vu naitre le prélat vivent dans la consternation

Le village d'Oveng dans l'arrondissement de Mbankomo, département de la Méfou-Akono connaît une… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.