12 Juin 2017

Cote d'Ivoire: Coopération franco-ivoirienne - La France veut consolider ses relations avec le pays

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a eu une importante rencontre d'environ une heure, hier à l'Élysée, avec son homologue français, Emmanuel Macron.

Chaleureuses poignées de mains entre le Président de la République, Alassane Ouattara, et son homologue français, Emmanuel Macron, qui l'a accueilli, hier après-midi, dans la cour de l'Elysée, avant un long tête-à-tête dans ses locaux. Une entrevue de grande importance à laquelle tenait le Chef de l'Etat français, malgré l'actualité politique nationale dominée par les législatives et pour lesquelles il est en quête d'une majorité présidentielle au Parlement. C'est dire tout l'intérêt que la France porte à la Côte d'Ivoire, indiquera par la suite le Chef de l'Etat français, à l'entame de ses propos, au cours de la déclaration que les deux Présidents feront à la presse, dans la salle du Jardin d'hiver, au terme de leur entrevue qui aura duré quasiment une heure.

Ils se sont, du reste, déclarés mutuellement satisfaits des sujets abordés et qui ont essentiellement porté sur l'économie, la lutte contre le terrorisme, l'éducation et le climat. Le Président Emmanuel Macron a salué les efforts de redressement économique du Président Alassane Ouattara qui ont, à ce jour, permis à la Côte d'Ivoire d'atteindre un taux de croissance de 7%, l'un des plus importants au monde.

En dépit des difficultés rencontrées ces dernières semaines, « la Côte d'Ivoire est un modèle de sortie de crise. Et il est important de l'accompagner. J'ai félicité le Président Ouattara pour ce qu'il a fait en vue du maintien de la stabilité dans son pays... La France accompagnera la Côte d'Ivoire... Nous souhaitons consolider et poursuivre notre appui », a déclaré Emmanuel Macron qui a, par ailleurs, indiqué qu'il était à présent important pour les deux pays d'aller au-delà des sujets habituels de leur coopération.

Il cite, à ce titre, la lutte contre le terrorisme, l'éducation, la formation pour lesquelles le partenariat qui lie la France et la Côte d'Ivoire sera renforcé. Il y a également ce qu'il a appelé le défi climatique, pour lequel Emmanuel Macron a vivement salué l'engagement de la Côte d'Ivoire au profit de l'Accord de Paris, ainsi que les actions et initiatives qui seront entreprises par elle dans ce sens.

Dans la même veine, il a annoncé l'implication de son pays dans la réalisation d'un projet de transport urbain respectueux de l'environnement. Tout comme il a appris aux journalistes, sa venue prochaine à Abidjan, à la faveur du sommet Afrique-Union européenne que la capitale économique ivoirienne abritera bientôt.

La voix des sans voix

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a donné toute l'assurance à son homologue français de la capacité de son pays à poursuivre les efforts économiques. Et surtout, à maintenir son taux de croissance de 7%. Et cela, en dépit des chocs internes et externes qu'il a subis. Puis, il a exprimé toute la volonté de la Côte d'Ivoire à s'engager, pendant les périodes à venir, dans le processus du développement propre, à travers l'exploitation à grande échelle des énergies renouvelables. De même que dans les secteurs de l'assainissement et de l'éducation.

« Vous êtes la voix des sans voix », a indiqué Alassane Ouattara à l'endroit d'Emmanuel Macron, pour l'exhorter à continuer de soutenir l'Afrique par rapport à la question relative au climat. D'autant plus que plusieurs pays du continent, pour ne pas dire la totalité des pays africains déjà économiquement fragiles, subissent fortement les affres des changements climatiques chaque année un peu plus. « Nous voulons vous encourager à garder le rôle de leadership qui est le vôtre pour le monde et l'Afrique sur le climat », a-t-il précisé.

Le Président Ouattara a également salué l'engagement de la France à aider la Côte d'Ivoire pour le démarrage très rapidement des travaux de construction du métro d'Abidjan. Tout comme il a remercié Emmanuel Macron pour le soutien de la France pour l'élection de son pays comme membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies. Une admission qui prendra officiellement effet à compter du 1er janvier 2018 et qui représente « un important pas. Car cela fait un quart de siècle » que les difficultés que le pays a rencontrées ne pouvaient le lui permettre.

Le Président français a également reçu les vifs remerciements du d'Alassane Ouattara pour sa visite au Mali aux côtés des troupes françaises impliquées dans la lutte contre le terrorisme au nord de ce pays. Une initiative d'autant plus louable qu'elle symbolise tout l'intérêt qu'il accorde à cette épineuse question. Laquelle préoccupe son pays et toute l'Afrique également.

Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, Marcel Amon Tanoh, ministre des Affaires étrangères, Patrick Achi, Secrétaire général de la présidence, ont assisté aux déclarations des deux Chef d'Etat. Juste après avoir pris congé de son homologue français, le Président Ouattara s'est envolé pour l'Allemagne.

Cote d'Ivoire

Une conférence BTP et Infrastructures à Dakar pour créer une Afrique émergente

La 4è édition des conférences Kaizene se tiendra à DAKAR au Sénégal les 14 et… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.