14 Juin 2017

Erythrée: L'ONU dénonce encore de nombreuses violations des droits de l'homme

Photo: UN Photo/Jorge Aramburu
Casques bleus des Nations Unies en patrouille à la frontière érythréo-éthiopienne

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU est réuni en session ordinaire à Genève jusqu'au 23 juin. A cette occasion, la rapporteuse spéciale sur la situation des droits de l'homme en Érythrée rendra un nouveau rapport jeudi 15 juin. RFI a pu obtenir le document en exclusivité. En poste depuis 5 ans, Sheila Keetharuth dénonce à nouveau de nombreuses violations des droits de l'homme dans le pays, alors qu'Asmara refuse toujours de répondre aux injonctions de la communauté internationale.

Aucun effort pour trouver des solutions, aucune volonté de mettre fin à l'impunité. Asmara refuse toujours de coopérer, selon Sheila Keetharuth. Son rapport est sans surprise avec ses multiples cas d'arrestations, détentions arbitraires, tortures, non-respect des libertés.

Par exemple, depuis octobre 2016, les usagers de cyber-cafés devraient se faire enregistrer et les sites consultés seraient recensés. La rapporteuse confirme la mort en prison de Tsehaye Tesfamarian, un témoin de Jehova arrêté il y a 8 ans. Elle s'inquiète pour la santé de l'ancien ambassadeur au Nigeria, Mohamed Ali Omaro, détenu au secret depuis trois ans.

Aucune personnalité étrangère n'est autorisée à visiter les terribles centres de détention érythréens. Sheila Keetharuth n'a elle-même toujours pas pu se rendre dans le pays.

Pourtant, des délégations étrangères entrent en Erythrée pour mettre à jour leurs informations sur les demandeurs d'asile. Car l'hémorragie continue. Plus de 21 000 réfugiés érythréens ont traversé la Méditerranée en 2016. La Mauricienne s'inquiète d'ailleurs que certains pays européens se concentrent d'abord sur la protection de leurs frontières.

Dans de rares cas, un point positif sort du rapport. La solde des conscrits aurait augmenté. Mais elle rappelle ensuite que le service militaire s'apparente à de l'esclavage. Sheila Keetharuth se dit enfin convaincue qu'Asmara veut améliorer ses relations diplomatiques. Mais cela reste à voir, ajoute-t-elle. Constat d'impuissance, dans ses conclusions elle répète ses recommandations habituelles.

Erythrée

La Suisse soutient des projets de coopération en Erythrée

BERNE, Suisse, 12 October 2017 / PRN Africa / -- Après s'être retirée de l'Erythrée il y a… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.