14 Juin 2017

Guinée Bissau: La Banque mondiale approuve un nouveau cadre de partenariat avec le pays

communiqué de presse

Dakar — Le Groupe de la Banque mondiale a approuvé mardi son nouveau cadre de partenariat avec la Guinée-Bissau pour 2018-2021, "première stratégie d'aide complète élaborée pour ce pays depuis 1997", annonce un communiqué reçu à l'APS.

Le texte souligne que selon la directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Guinée-Bissau, Louise Cord, ce nouvel engagement vise à long terme à "aider la Guinée-Bissau à atteindre le double objectif de réduire la pauvreté et de mieux répartir les richesses tout en tenant compte d'un contexte à haut risque".

Selon la représentante résidente de la Banque mondiale, Kristina Svensson, "le cadre de partenariat du Groupe de la Banque mondiale avec la Guinée-Bissau consiste en un programme d'activités sélectif et flexible".

"Il s'agit principalement d'accroître l'accès de la population à des services essentiels de qualité et à plus de débouchés économiques ainsi qu'à renforcer la résilience aux chocs. La Guinée-Bissau étant un pays fragile, le Groupe de la Banque mondiale devra traiter les problèmes de mise en œuvre de manière innovante et stratégique", a-t-elle souligné.

Elle a promis que le Groupe de la Banque mondiale s'attellera "avant tout à améliorer les services et les perspectives économiques en dehors de la capitale (zones rurales et villes secondaires), tout en consolidant les investissements déjà financés par le Groupe à Bissau".

Le communiqué ajoute qu'il "s'efforcera également de renforcer l'exercice des missions fondamentales de l'État en utilisant des instruments fondés sur les résultats pour générer des incitations au changement".

"De même, afin d'améliorer la qualité des services publics, il soutiendra et collaborera avec les collectivités et les citoyens pour renforcer directement la demande venant de la base, ainsi que les mécanismes de responsabilisation de l'administration", poursuit le texte.

A cet égard, Louise Cord promet que la Banque mondiale "sera davantage présente sur le terrain". D'après elle, cela "favorisera une collaboration plus efficace au sein du Groupe et une meilleure coordination avec les partenaires de développement, dont notamment les organismes des Nations Unies".

Guinée Bissau

L'opposition dénonce les blocages des accords de Conakry

La crise en Guinée-Bissau se déplace de nouveau à Conakry chez le médiateur et… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.