14 Juin 2017

Angola: Uíge - Le ministre Muandumba appelle à la solidarité sociale

Uíge — Le ministre angolais de l'Assistance et Réinsertion sociale, Gonçalves Muandumba, a appelé mercredi, dans la ville d'Uige, la société et les secteurs de la vie publique et privée à la solidarité dans la mission de réduire la vulnérabilité, l'exclusion et la pauvreté des familles les plus nécessiteuses.

Le dirigeant a fait cette déclaration lors de la cérémonie d'ouverture de la Conférence provinciale sur le travail social, visant à créer des lignes de renforcement des mesures contre la vulnérabilité des personnes âgées et des enfants abandonnés par leur famille.

Gonçalves Muandumba a demandé la sensibilité et des mesures concrètes pour développer un large mouvement national de solidarité en mobilisant les entreprises, les organisations, les groupes d'aide et des particuliers dans cette phase de mise en œuvre de la municipalisation de l'action sociale.

« Le nouveau paradigme de l'action sociale fondée sur la réduction progressive de l'aide des personnes, des familles et des communautés dans une vision multisectorielle qui protège qui vise à relever les nouveaux défis basés sur la réduction de la pauvreté », a-t-il dit.

Le ministre a également recommandé la formation et le recyclage du personnel, des éducateurs sociaux, des psychologues, des infirmiers pour l'identification efficace pour mettre en œuvre les programmes et les réponses sociales.

Il a également exigé des conférenciers d'accorder une attention spéciale aux personnes âgées, aux enfants, aux handicapés physiques, et qui sont souvent abandonnés par leurs familles et accusés de pratique de sorcellerie, en vu de trouver des moyens pour corriger et définir des réponses appropriées pour améliorer leur vie.

Selon lui, la société est confrontée à des situations liées à l'abandon de nouveau-nés, au dénie de parentalité, des enfants négligés et écartés de l'environnement social par des préjugés tels que l'albinisme, le handicap, l'abus sexuel des mineurs, sans oublier l'enlèvement et le trafic d'enfants, d'où la prévention pour mieux lutter contre les causes des mauvais traitements auxquels soumis.

Selon le ministre, celle-ci est la deuxième conférence d'un total de 16 qui seront effectués dans toutes les provinces du pays avec les autorités locales, les partenaires, les hommes d'affaires pour refléter ensemble sur les problèmes sociaux qui affectent les personnes en situation de vulnérabilité et trouver de meilleures solutions locales pour leur soutien et leur protection.

Angola

Élections / 2017 - Le FNLA réitère son engagement dans la formation de l'homme

Le candidat du FNLA à la présidence de la République, Lucas Ngonda a réitéré… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.