14 Juin 2017

Congo-Kinshasa: 100 jours avant la journée internationale de la paix - Antonio Guterres lance son message de paix

Digne de sa mission de maintien de la paix dans les territoires où elle se trouve en mission, la Monusco lance d'ores et déjà un appel au cessez-le-feu, dans le monde.

En effet, c'est par le canal de son Secrétaire Général, Antonio Guterres, que ce message est rendu officiellement public, 100 jours avant la journée internationale de la paix, soit le 13 juin 2017.

Dans son message, le patron de la Monusco dévoile le souci majeur qui l'anime, depuis sa prise des fonctions au Secrétariat général de cette gigantesque organisation, au mois de Janvier de l'année en cours. Il sied de dire qu'il tombe à pique dans une période où, la RD Congo, est prise en proie par des atrocités continuelles dans ses provinces.

S'il leur arrive de lire l'actualité, les différents groupes armés, qui font la loi à l'Est comme au centre du pays, dans le Grand Kasaï essayeront d'anticiper cette journée mondiale de la paix célébrée chaque 21 septembre, en décrétant un cessez-le-feu, dans l'espoir qu'un jour de paix soit suivi d'un deuxième, puis d'un troisième, et qu'à terme, les kalachnikovs se taisent pour de bon. C'est en tout cas, l'espoir que nourrit Guterres, à une centaine des jours de la journée internationale de la paix.

Congo-Kinshasa

Une ONG dénonce les transferts financiers d'une banque vers le Hezbollah

Un groupe d'enquêteurs de l'ONG américaine Enough Project dit avoir découvert qu'une banque… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.