14 Juin 2017

Mali: L'Etat s'attaque à la corruption

Les hauts fonctionnaires et les agents de l'administration ont environ deux mois pour déclarer leurs biens. L'opération lancée par Bamako a pour but de lutter "contre l'enrichissement illicite" dans le pays.

L'Etat malien a lancé en début de semaine une opération qui impose à tous les fonctionnaires de déclarer leurs biens et de justifier leur patrimoine d'ici fin août. Tout agent de l'Etat qui manquera à sa déclaration de biens subira des sanctions. Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'une lutte "contre l'enrichissement illicite".

Clément Dembélé, professeur des universités spécialisé en science politique, applaudit cette mesure, dans un pays où, selon lui, la corruption prend de plus en plus d'ampleur.

Mali

Jérusalem - manifestation anti-Trump au Mali

Au Mali, près d'un millier de personnes ont manifesté mercredi 13 décembre contre la… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.