15 Juin 2017

Mali: 3 mois de prison requis contre un journaliste poursuivi par le fils d'IBK

Le procès en diffamation intenté par Karim Keïta, fils du président malien et député à l'Assemblée nationale, contre le journaliste malien Adama Dramé de l'hebdo Le Sphinx, s'est déroulé mercredi 14 juin à Bamako en l'absence des avocats de la défense, qui ont boycotté l'audience. Le tribunal a requis trois mois de prison avec sursis contre le journaliste.

Les avocats de la défense ont boycotté le procès. « Nous sommes arrivés à prouver au tribunal que la citation directe qui a été faite ne répond pas aux conditions exigées par la loi », explique l'un d'eux, Me Abdourahamane Mamata Touré.

« Si ce n'était pas le fils du président de la République, c'est un député également, il s'agit de biens publics, nous ne voyons pas ce que cette procédure a de particulier au point de mobiliser le président du tribunal et le procureur », ajoute-t-il.

Présent au procès, le journaliste a refusé de s'exprimer à cause de l'absence de ses avocats. Le ministère public a requis contre lui, pour diffamation, trois mois de prison avec sursis.

« Pas de goût d'inachevé »

Le chef de pool des avocats de la partie civile, Me Mamadou Gaoussou Diarra, est satisfait : « C'est un procès qui s'est bien déroulé, malgré l'abandon injustifié par les avocats de la défense », observe-t-il.

« Le but recherché n'était pas de mettre monsieur Dramé en prison, mais que l'opinion publique puisse se faire une conviction et se rendre compte qu'il y a beaucoup de faits diffamatoires à l'égard de M. Karim Keïta. Aucun goût d'inachevé », conclut-il.

Verdict final attendu le 20 juin prochain. A cette date, le tribunal se prononcera également sur la demande de dommages et intérêts de 4 milliards de francs CFA, demande faite par Karim Keïta.

Mali

Sénégal 105 Guinée 39, l'Afrobasket dames 2017 démarre fort

Début ce vendredi à Bamako au Mali de l'Afrobasket 2017 dames. 12 pays à l'assaut de la succession… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.