15 Juin 2017

Madagascar: Conférence Mondiale sur les Océans - Engagements de Madagascar à la gestion durable des ressources marines

Madagascar a participé tout récemment à la Conférence Mondiale sur les Océans organisée par le Système des Nations Unies à New York. Le pays a été représenté par une délégation conduite par le ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche, Gilbert François, à cette occasion.

Lors de son allocution, il a évoqué que le gouvernement a fait des engagements afin de gérer de manière durable les ressources marines, de restaurer les écosystèmes et d'assurer la pérennité des activités. Il s'agit notamment du renforcement de la sécurisation en mer et de ses ressources ainsi que de l'intégration du concept de maritimisation et de l'utilisation de la planification spatiale marine comme outil de base pour la promotion de l'économie bleue dans la Grande île. Réglementer efficacement la pêche tout en instaurant une exploitation rationnelle des ressources marines et côtières, n'est pas en reste.

Atteinte de l'ODD No 14. En outre, « Madagascar adhère également aux engagements régionaux des pays de l'Océan Indien Occidental relatifs à la lutte contre la pollution, à la gestion durable des ressources halieutiques partagées, à la réduction d'émission de carbone et à la gouvernance intégrée des océans. Et le pays est déjà signataire des conventions et accords afin de réaliser tous ces engagements aussi bien nationaux que régionaux », a avancé le ministre de tutelle, en marge de la cérémonie de remise de donation par l'UNESCO à son département hier.

Parmi lesquels, on peut citer, entre autres, la Convention de Nairobi pour la protection, la gestion et le développement de l'environnement marin et côtier, l'Accord sur les mesures du ressort de l'état du port visant à prévenir, à contrecarrer et à éliminer la pêche illicite non déclarée et non réglementée au niveau de l'Océan Indien Occidental. Ce n'est pas tout ! Madagascar a aussi ratifié l'Accord de Paris et la Convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer.

Notons que le thème abordé lors de cette Conférence Mondiale sur les Océans portait sur « Nos Océans, notre avenir : forger des partenariats pour la mise en œuvre de l'Objectif de Développement Durable No 14 ». Cet ODD 14 se formule « Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins de développement durable ». « Conscient de l'importance de l'atteinte des cibles de l'ODD 14, le gouvernement prévoit de mettre en place au niveau national, un comité de mise en œuvre intersectoriel, en concertation avec toutes les parties prenantes », a soulevé le ministre Gilbert François.

Accès à l'information. Et en revenant sur la donation en matériels et équipements informatiques par l'UNESCO au profit du Centre de Documentation et d'Information du ministère des Ressources Halieutiques et de la Pêche, il a déclaré que cela permet d'améliorer les conditions de travail des agents de l'Etat et de moderniser l'administration publique. L'objectif consiste également à faciliter l'accès à l'information relative à la gestion des ressources halieutiques, et ce, au profit des décideurs, des communautés de pêcheurs et des particuliers. « Fournir des informations pertinentes comme la restriction ou la fermeture de pêche contribue également à la consolidation de la paix car cela permet d'éviter une éventuelle mésentente entre l'administration et l'administré », a précisé le ministre de tutelle. De son côté, le Représentant de l'UNESCO a fait savoir que l'accès à l'information est un droit pour les citoyens. Il a ainsi sollicité l'adhésion des ministères bénéficiaires de don à la Charte d'accès à l'information tout en soulignant que le centre de documentation et de l'information constitue une vitrine pour les citoyens.

Madagascar

Evasion spectaculaire de la prison d'Ikongo dans l'Est

A Madagascar, mercredi 13 décembre, six cents villageois en colère se sont rendus à la prison… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.