16 Juin 2017

Maroc: Hausse de l'IPIEM hors raffinage de pétrole

L'indice de la production des industries manufacturières a progressé de 2,3%, selon le HCP

Le secteur des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a affiché des signes positifs au cours du premier trimestre de l'année 2017, a récemment fait savoir le Haut-commissariat au plan (HCP).

L'indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a enregistré une hausse de 2,3% au cours du premier trimestre 2017 par rapport à la même période de 2016, a indiqué le HCP dans une note d'information relative à l'indice de la production industrielle, énergétique et minière (IPIEM) du premier trimestre 2017.

« Cette évolution résulte notamment de la hausse de l'indice de la production des «industries chimiques» de 10,6%, de celui des «articles d'habillement et fourrures» de 7,9%, de celui de l'«industrie automobile» de 12,3%, de celui des «industries alimentaires» de 0,6% et de celui des «autres matériels de transport » de 12,4% », a expliqué l'institution que dirige Ahmed Lahlimi Alami.

Rappelons qu'au premier trimestre de l'année 2016, l'IPIEM (hors raffinage de pétrole) avait enregistré une hausse de 2,1% par rapport à la même période de 2015 due notamment à la hausse de la production des «industries alimentaires» de 4,8%, de celle des «industries chimiques» de 2,3%, de celle de l'«industrie automobile» de 22,5%, de celle des «articles d'habillement et fourrures» de 3,4% et de celle des «autres produits minéraux non métalliques» de 1,5% avec une augmentation de l'indice de la production du ciment de 5,9%.

A propos des données statistiques relatives à l'IPIEM des trois premiers mois de l'année en cours, il ressort que l'indice de la production des «autres produits minéraux non métalliques» a connu une baisse de 4,0%.

Selon l'organisme public chargé de la production, de l'analyse et de la publication des statistiques officielles au Maroc, il a été aussi relevé une diminution de l'indice de la production du ciment de 4,8%, de celui des «produits métalliques» de 14,0%, de celui des «machines et appareils électriques » de 3,8%, de celui des « meubles et industries diverses » de 2,8% ainsi que de celui des « cuirs, articles de voyage et chaussures » de 1,5%.

Les analystes du Haut-commissariat ont, par ailleurs, relevé que l'indice de la production minière a enregistré une hausse de 6,5%. L'augmentation de l'indice de la production des « produits divers des industries extractives » de 6,9% et de celui des « minerais métalliques » de 2,6% expliquent essentiellement cette évolution, selon ces derniers.

Soulignons qu'un an plus tôt, ce même indice avait enregistré une hausse de 9,4%, résultant de l'augmentation de l'indice de la production des « produits divers des industries extractives » de 9,7% et de celui des « minerais métalliques » de 1,9%.

Notons que l'indice de la production de l'énergie électrique a enregistré, de son côté, une baisse de 2,2%, contre une hausse de 2,1% enregistrée l'année dernière sur la même période.

A signaler que l'IPIEM (hors raffinage de pétrole) du quatrième trimestre 2016 a affiché une hausse de 1,8% par rapport à la même période de l'année précédente.

Le HCP a attribué cette progression à la hausse de l'indice de la production des «industries chimiques» de 5,8%, de celui des «articles d'habillement et fourrures» de 9,1%, de celui des «industries alimentaires» de 1,7%, de celui de l'«industrie automobile» de 11,4%, de celui des « machines et appareils électriques » de 2,7%, de celui des « autres matériels de transport » de 11,9% et de celui des « machines et équipements » de 7,8%.

Maroc

Chan 2018 - Les Eléphants locaux soignent leur attaque

La sélection nationale A' poursuit son rodage à Abidjan. Plus »

Copyright © 2017 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.