16 Juin 2017

Afrique de l'Ouest: Pour parer aux menaces d'instabilité en Gambie - Le Sénégal et la France bandent les muscles

Photo: Twitter
Le Président Adama Barrow de la Gambie

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, en visite au Sénégal, a fait face à la presse hier, jeudi 15 juin, en compagnie de son homologue sénégalais, Mankeur Ndiaye. Les deux diplomates ont réitéré leur engagement pour la paix en Gambie, tout restant convaincus que la sécurité de ce pays et la stabilité du régime du président Adama Barrow, doivent être une préoccupation des pays africains et de la communauté internationale.

Ils ont aussi abordé d'autres domaines de coopération entre le Sénégal et la France notamment le renforcement des échanges pour la prise en charge juvénile et la situation sécuritaire au Mali.

Le Sénégal, les pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) et la communauté internationale ne doivent pas laisser les opposants du régime du président Adama Barrow, déstabiliser la Gambie. L'avis est du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, Mankeur Ndiaye. En compagnie du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, il a fait face à la presse hier, jeudi 15 juin.

Ces diplomates restent convaincus qu'il est du ressort des pays africains et de la communauté internationale de sécuriser la Gambie. «Nous n'accepterons pas que le nouveau régime soit déstabilisé par une personne extérieur», prévient Mankeur Ndiaye. S'engageant dans la même logique, Jean-Yves le Drian, trouve que le président Adama Barrow a été élu démocratiquement, donc il appartient aux Etats de faire respecter le droit.

Par ailleurs, parlant des autres points qui ont fait l'objet de discussion, les chefs de la diplomatie sénégalaise et française, ont abordé d'autres domaines de coopération entre les deux Etats. Il s'agit notamment du renforcement des échanges pour la prise en charge juvénile. Les deux hommes ont aussi abordé la situation sécuritaire au Mali. Sur ce, les deux Etats s'engagent à trouver un accord de paix entre l'Etat malien et les groupes rebelles.

Jean-Yves le Drian effectue depuis hier une visite de 2 jours au Sénégal. Cette tournée africaine entamée le 14 mai dernier et qui prendra fin demain, vendredi 16 mai le conduira tour à tour en Guinée et en Mauritanie.

En savoir plus

De quelles «menaces» parle le chef de la diplomatie sénégalaise?

A l'occasion du passage à Dakar jeudi 15 juin du ministre français des Affaires étrangères,… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.