17 Juin 2017

Afrique du Nord: Le Swaziland réitère son soutien à la marocanité du Sahara

Le chef de la diplomatie swazilandaise se félicite du retour du Maroc à l'UA

Le ministre swazilandais des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mgwagwa Gamedze, a réitéré, jeudi à Rabat, le soutien de son pays au Maroc sur la question du Sahara, se félicitant des relations «fraternelles et historiques» entre les deux pays.

«La position du Swaziland était et restera très claire sur la question du Sahara. Nous soutenons complètement le Maroc», a-t-il souligné dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangers et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

Le ministre swazilandais s'est félicité de l'excellence des relations «fraternelles et historiques» entre les deux Royaumes, qui partagent les mêmes valeurs et le même attachement au continent.

Dans ce sens, il a réitéré sa ferme détermination à renforcer et à développer davantage les relations de coopération de longue date unissant les deux pays dans divers domaines.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie swazilandaise s'est félicité du retour du Maroc au sein de l'Union africaine (UA), estimant que «le Maroc peut apporter beaucoup à l'Union africaine et au continent dans son ensemble» et qu'il est un partenaire clé pour la réussite des nombreuses initiatives initiées en Afrique.

Pour sa part, Nasser Bourita a indiqué que les entretiens ont été l'occasion de saluer les relations distinguées et fraternelles entre les deux Royaumes, mettant l'accent sur la volonté partagée de renforcer ces liens à travers notamment la tenue de la commission mixte Maroc-Swaziland au début 2018.

Les deux parties ont également examiné les moyens de booster la coopération bilatérale dans plusieurs domaines, notamment le tourisme et l'agriculture, a-t-il noté.

Il a souligné l'engagement du Maroc à accompagner la formation des cadres swazilandais au Maroc, à partager son expertise et à fournir l'assistance technique, particulièrement dans les secteurs de l'eau et des énergies renouvelables.

Nasser Bourita a précisé que ses entretiens avec son homologue swazilandais, dont le pays préside actuellement la Communauté de développement d'Afrique australe (CDAA), ont constitué également une opportunité d'examiner les moyens de consolider la coopération entre le Maroc et ce groupement régional, et ce en perspective du prochain sommet de l'Union africaine.

La présidence du Swaziland de la CDAA sera une occasion pour ouvrir un dialogue avec les pays de cette communauté, afin de clarifier la position du Maroc sur le dossier du Sahara, a-t-il poursuivi.

Maroc

Benchikha démissionne et Zaki sur la sellette

L'Olympic de Safi s'est imposé à domicile face à l'Ittihad Tanger par 1 but à 0, vendredi en… Plus »

Copyright © 2017 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.