17 Juin 2017

Mali: Au moins 5 soldats tués dans l'attaque d'un camp militaire dans le nord

Au Mali, une nouvelle attaque meurtrière contre les forces armées maliennes a eu lieu, ce samedi 17 juin, à l'aube, dans le nord du pays. Le camp militaire de la localité de Bintagoungou, dans le cercle de Goundam, à 80 km à l'ouest de Tombouctou a été attaqué par des terroristes présumés.

C'est vers 5h00 du matin que le camp militaire de Bintagoungou a été attaqué et, durant un temps, investi par des hommes armés qui ont causé de lourds dégâts humains et matériels.

« Cinq soldats ont été tués et huit autres blessés, tandis que neuf véhicules ont été perdus », indique l'armée malienne dans un communiqué.

Selon une source au ministère de la Défense, le bilan humain pourrait s'alourdir, car d'autres soldats sont actuellement portés disparus. On ignore s'ils ont été tués, pris en otage ou s'ils ont pu se mettre à l'abri.

« Ils seraient au moins quatre à manquer à l'appel », précise de son côté une source sécuritaire dans la région.

Un hélicoptère de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) a par ailleurs été dépêché sur place pour évacuer les blessés, en direction de Tombouctou.

Dans un communiqué, le ministre de la Défense a présenté ses condoléances aux proches des victimes de cette attaque, qualifiée de terroriste. Aucune revendication pour le moment, mais tous les regards se tournent vers la coalition terroriste dirigée par Iyad Ag Ghali qui a multiplié les attaques dans le nord et le centre du pays, ces derniers mois.

Mali

Mgr Jean Zerbo devient le premier cardinal du pays

Un nouveau cardinal pour l'Afrique, le premier pour le Mali : Jean Zerbo, l'archevêque de Bamako, a… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.