18 Juin 2017

Congo-Kinshasa: Sud-Kivu - Un militaire tue deux personnes et se suicide

Un militaire a tué deux personnes samedi 17 juin dans un camp militaire FARDC à Baraka dans le territoire de Fizi(Sud-Kivu). Il s'est par la suite suicidé. Il a aussi blessé grièvement une autre personne, rapporte la société civile de Fizi, qui évoque un crime passionnel.

Selon le rapporteur de la société civile de Fizi/Baraka, le lieutenant auteur de cet acte soupçonnait sa femme d'entretenir des relations extraconjugales avec un autre militaire vivant dans le même camp. Le mari voulait avoir des explications auprès de sa femme. L'échange a dégénéré.

Le militaire soupçonné d'entretenir des relations extraconjugales avec l'épouse du lieutenant, alerté par la montée de ton, est intervenu pour calmer son compagnon. Le mari a alors tiré à bout portant sur son compagnon qu'il suspectait d'entretenir des relations extraconjugales avec sa femme.

Alertés par ce coup de feu, les compagnons d'armes du suspect et la population ont cherché à le maitriser.

Le meurtrier va alors tuer un civil et blessant un autre. Acculé par les militaires arrivés sur place, l'homme a retourné son arme contre lui-même et s'est tiré une balle dans la tête.

L'auditorat militaire de Baraka a ouvert une enquête, renseigne la société civile.

Congo-Kinshasa

Fosses communes au Kasaï - Des ONG avaient alerté la justice et l'ONU en avril

La justice congolaise a annoncé lundi 26 juin l'ouverture d'une enquête sur dix nouvelles fosses communes… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.