18 Juin 2017

Mali: Un centre de villégiature attaqué dans la banlieue de Bamako

Un centre de villégiature dans la banlieue de Bamako, fréquenté par des Maliens et des Occidentaux, a été attaqué par des hommes armés aux alentours de 16h30, heure locale. Selon le ministre malien de la Sécurité, une vingtaine d'otages a été libérée après l'assaut des forces spéciales maliennes, vers 19h, heure locale. Le dernier bilan disponible fait état de deux morts.

Le dernier bilan, donné par le ministère de la Sécurité, est pour le moment de deux morts, dont une Franco-Gabonaise. Une vingtaine d'otages ont été libérés par les forces spéciales maliennes. Ces membres de la force anti-terroriste Forsat, étaient aux côtés d'éléments de la Minusma, la mission des Nations unies, mais également des militaires européens.

Un assaut a été lancé sur le site peu après 19h heure locale, 21h, heure de Paris. Le campement Kangaba est un centre de villégiature situé dans l'est de Bamako fréquenté par des Maliens et des touristes étrangers.

Selon le ministère de la Sécurité, il s'agirait d'une opération menée par des « jihadistes présumés ». Les assaillants auraient crié « Allah akbar ! » (Dieu est grand), d'après plusieurs personnes secourues.

Il y a neuf jours, l'ambassade américaine au Mali avertissait ses ressortissants sur des menaces d'attaques à Bamako contre des missions diplomatiques occidentales, des lieux de cultes, des sites fréquentés par des Occidentaux. Elle demandait aux Américains d'éviter les lieux peu sécurisés, les églises, les restaurants et les hôtels. Le département d'Etat conseillait de ne pas se rendre au Mali.

En savoir plus

Les terroristes vont-ils flinguer le référendum d'IBK?

Il y a eu la Terrasse en mars 2015 (cinq morts) puis le Radisson Blu en novembre de la même année (une… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.