18 Juin 2017

Sénégal: Ressources humaines - 20% des problèmes responsables de 80% des dysfonctionnements (officiel)

Saly-Portudal (Mbour) — Vingt pour cent des problèmes relevant de la gestion des ressources humaines sont à l'origine de 80% des dysfonctionnements du système éducatif sénégalais, a révélé dimanche le secrétaire général du ministère de l'Education nationale, Ousmane Sow.

Fort de ce constat et des enjeux liés à l'instauration d"'une école viable, stable et pacifiée", dit-il, l'Etat du Sénégal mobilise annuellement d'importantes ressources pour consolider la paix dans l'espace scolaire.

Ces ressources sont aussi destinées à renforcer la collaboration entre le gouvernement et les partenaires sociaux, notamment les syndicats d'enseignants, a-t-il affirmé.

M. Sow s'exprimait dimanche à Saly-Portudal (Mbour, ouest), où se sont tenues, du 12 au 18 juin, les assises de la commission consultative nationale de mutation des personnels enseignants.

"Au terme des travaux de cette commission, il m'a été donné l'occasion de constater que les objectifs assignés à cette activité sont "largement atteints", a-t-il souligné.

Mais, il a indiqué que "les résultats issus de ces consultations ont "un caractère confidentiel et provisoire" tant qu'ils n'ont pas été validés par l'autorité compétente".

Selon lui, 19 498 dossiers d'enseignants candidats à une mutation ont été traités au cours de ces assises, soit un cumul de 78 000 postes demandés. 139 postes de responsabilité ont été attribués à des femmes pour magnifier la dimension genre dans le cadre de ce mouvement national.

Sénégal

Le PDS prépare le retour d'Abdoulaye Wade

Au Sénégal, l'ambiance est tranquille après les célébrations qui ont marqué la… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.