19 Juin 2017

Congo-Kinshasa: Examen d'Etat 2017 - Plus de 5600 finalistes attendus dans les filières des sciences de santé

Environ 5.636 finalistes du secondaire participent ce lundi 19 juin aux épreuves de l'examen d'Etat dans les filières des sciences de santé.

Contrairement aux épreuves de l'examen d'Etat organisées par le ministère de l'Enseignement ministre primaire, secondaire et professionnel (EPSP), celles des filières des sciences de santé vont durer trois jours et prendront donc fin mercredi 21 juin, a précisé au cours d'un point de presse organisé samedi 17 juin pour l'occasion Josué Désiré Bapitani, le directeur de la sixième direction de l'enseignement des sciences de santé.

Neuf filières des sciences de santé sont concernées par ces épreuves : la filière infirmière, l'accoucheuse, le labo-médical, l'assistance en pharmacie, technique en assainissement, technique en santé communautaire, technique en santé mentale, et l'assistance en Kine-réadaptateur.

Josué Désiré Bapitani recommande aux 5 636 candidats finalistes de ne pas se fier aux rumeurs, soulignant que cette évaluation n'est tirée que du programme auxquels ils ont été soumis. «C'est le programme que nous évaluons, pas autre chose», a-t-il insisté.

Les épreuves de l'examen d'Etat des filières de santé sont organisées par le ministère de la santé publique. Celles de 2017 constituent la 14ème édition.

Congo-Kinshasa

Violences au Kasaï - « Comme si rien ne s'était passé »

Les troubles qui agitent le Kasaï, dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC), ont… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.