19 Juin 2017

Congo-Kinshasa: Dépréciation du franc congolais - Les propriétaires des taxis se plaignent de leurs recettes

Depuis plusieurs années, les propriétaires des taxis à Kinshasa conviennent avec leurs conducteurs d'une recette journalière de 30 000 francs congolais. Pendant longtemps, la somme correspondait à environ 30 dollars américains. Mais à cause de la dépréciation du franc congolais depuis quelques mois, la somme représentent actuellement un peu plus de 20 dollars américains.

«Dans les conditions actuelles, on ne peut pas augmenter le versement journalier», confie un propriétaire de taxi, déçu de voir ses recettes fondre au fur et à mesure que la dépréciation de la monnaie congolaise continue.

La même source explique que l'augmentation des recettes journalières exigées aux conducteurs est liée à la hausse du prix du transport.

«Tant que le transport n'a pas augmenté, je ne peux pas imposer à mon chauffeur de m'apporter plus d'argent», affirme-t-il, résigné.

De leur côté, les conducteurs des taxis et taxi-bus s'étonnent que le prix du transport n'augmente pas alors que le prix du carburant a augmenté deux fois depuis le début de l'année.

«Je ne comprends pas où est-ce que nous allons. Le dollar se change actuellement à 15 000 francs congolais [pour 10 USD]. Cette année, le carburant a augmenté plus de deux fois. Mais, le prix de la course en taxi n'a pas changé », regrette un taximen.

Alors qu'il s'était stabilisé autour de 900 francs congolais pendant quelques années, 1 dollar américain se change actuellement à environ 1 490 francs congolais.

Congo-Kinshasa

Experts de l'ONU tués en RDC - Début des interrogatoires pour quatre des accusés

C'est la suite des audiences du procès des assassins présumés des deux experts de l'ONU tués… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.