19 Juin 2017
Content from our Premium Partner

African Development Bank (Abidjan)

SEFA investit 1 million de dollars EU pour faciliter l'accès à l'électricité à 10.000 familles dans la Province du Nord Kivu

Le Fonds des Energies Durables pour l'Afrique (SEFA), logé à la Banque Africaine de Développement (BAD), a approuvé un don de 985,500 dollars EU pour améliorer la bancabilité et atteindre le bouclage financier d'un projet intégré, comprenant la construction de deux petites centrales hydroélectriques et des réseaux de transmission et de distribution. Ce projet assurera l'accès à l'électricité à dix mille foyers dans les villes de Butembo et Beni et aux alentours, dans la Province Nord Kivu en République Démocratique du Congo. La Province ne disposant pas de réseau électrique, ce Projet hors-réseau / mini-réseau, basé sur des technologies standards, propose d'installer une puissance de 12 MW pour répondre à la demande réelle en électricité dans la région des deux villes, comme le corroborent les manifestations d'intérêt des clients prospectifs. Le Projet satisfait toutes les priorités d'une politique du développement durable: il déclenchera l'éveil économique d'une région toute entière, actuellement isolée et privée d'électricité, et de cette façon y réduira le taux important de chômage ; il substituera une source plus propre et soutenable aux groupes électrogènes gasoil polluants dont l'exploitation repose sur l'importation de produits pétroliers onéreux ; il libérera des femmes et des enfants de corvées ménagères chronophages, notamment le ramassage du bois pour la cuisson ; et il réduira le risque de viol que ces dernières courent, puisque désormais elles ne seront plus obligées de sortir des agglomérations pour ces tâches.

« Ce projet est hautement novateur en ce sens qu'il brise l'isolément de la Région de Butembo et Beni, en y assurant un accès continue et fiable à l'électricité pour les foyers et les petites et moyennes entreprises », note Ousseynou Nakoulima, Directeur du Département des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique de la BAD. Le fonds SEFA permettra au Projet de recueillir des informations fiables et complètes indispensables à la conception finale des volets liés à la production, la transmission et la distribution de l'électricité, dans la perspective du bouclage financier. SEFA focalisera son appui sur les études topographiques et géotechniques, la vérification des données hydrologiques de deux rivières, la conception technique détaillée, la validation des études d'exécution de l'EPC, l'ensemble du processus de passation des marchés de l'EPC ainsi que les vérifications préalables incombant aux prêteurs. En outre, un don supplémentaire d'ACTC (Centre Africain de Technologie et Financement Climatiques) prendra en charge les coûts d'évaluation d'impacts environnementaux et sociaux et ceux des services juridiques pour valider les contrats de concession.

Le Projet s'inscrit dans le cadre des stratégies nationales de réduction de la pauvreté à travers l'accroissement de l'accès des populations à l'énergie, de la décentralisation d'alimentation d'énergie et de la libéralisation des marchés de l'énergie ainsi que du Programme des Infrastructures de Développement en Afrique (PIDA) du NEPAD et de l'UA.

Le Projet s'articule de manière cohérente autour du Nouveau pacte de la BAD sur l'énergie en Afrique, qui vise l'accès universel à l'énergie, par la connexion de 200 millions de foyers sur le continent d'ici 2025. Dans ce cadre, la Banque met en œuvre une « Révolution Hors Réseau » pour faciliter l'accès à l'énergie à 75 millions de foyers par des connexions hors réseau et décentralisées. En outre, la Stratégie 2013-2022 exhorte à réaliser des infrastructures « vertes », à favoriser la participation du secteur privé, surtout dans des projets régionaux, et à soutenir les États fragiles et/ou divisés dans leur quête de développement économique et social. Le Projet s'aligne également sur la politique énergétique du Plan d'Action « Energie Pour Tous (SE4All) » des Nations-Unis endossé par la RDC, visant à apporter des services énergétiques modernes, fiables et à prix abordable aux populations et aux secteurs productifs.

A Propos du Fonds des Energies Durables pour l'Afrique (SEFA)

Le Fonds des Energies Durables pour l'Afrique (SEFA) est un fonds fiduciaire multilatéral qui promeut les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique en accompagnant des projets du secteur privé de petite ou moyenne taille aux fins d'encourager la transition vers des modèles de croissance plus écologiques et plus inclusifs. SEFA est financé par les gouvernements du Danemark, des Etats-Unis, du Royaume-Uni et d'Italie. SEFA est intégré dans la Banque Africaine de Développement.

Copyright © 2017 African Development Bank. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.