19 Juin 2017

Sénégal: Daara moderne «Aicha Oumoul Mouminine» de Grand Yoff - 76 nouveaux diplomés honorés

76 jeunes filles âgées entre 8 à 12 ans ont été les récipiendaires de la 19e promotion du daara moderne «Aïcha Oumoul Mouminine» de Grand Yoff. La cérémonie de récital du Coran de ces ulémas en herbe, organisée samedi 17 juin au Cices, a été une occasion pour le ministre de l'Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, de révéler que la modernisation des daara se fera avec le consensus des acteurs.

Après deux à trois ans de formation, les élèves a 19e promotion du daara moderne «Aïcha Oumoul Mouminine» de Grand Yoff, forte de 76 jeunes filles âgées de 8 à 12 ans, viennent de recevoir leurs parchemins. Au total ce sont 76 récipiendaires venus de différents coins du pays qui ont été d'être honorées. L'enseignement prodigué par cet établissement, créé depuis 1996, inclut dans son programme les langues étrangères dont le français, l'arabe et l'anglais. La cérémonie de la sortie officielle de cette promotion a été marquée par un récital de Coran, ce samedi 17 juin, et a été un moment émouvant.

Pour Mme Adji Bineta Thiaw, la directrice du centre, ce fut surtout l'occasion d'insister sur le rôle des enseignants qui doivent être capables d'inculquer aux enfants les qualités morales requises par l'Islam que sont la droiture et la conscience citoyenne. Cette formation, solide et ouverte à l'évolution du monde contemporain, prépare les élèves à devenir de bons croyants cultivant l'amour et la solidarité entre êtres humains, sans compter leur aptitudes à vulgariser davantage le Coran et la religion musulmane. Dans cet ordre d'idée, elle a salué la qualité de l'enseignement religieux au Sénégal, illustrée récemment par le lauréat du dernier concours international de lecture du Saint Coran en Malaisie.

MODERNISATION DES DAARA DANS UN CONSENSUS AVEC LES ACTEURS

Venu présider la cérémonie, le ministre de l'Education nationale Serigne Mbaye Thiam a dit toute sa fierté de voir ce daara moderne réussir dans la voie d'une formation religieuse intégrée et dont les résultats sont hautement positifs. En délivrant son satisfecit et ses encouragements aux responsables du daara, le ministre est revenu sur la modernisation des daara qui appelle, selon lui, à un nécessaire consensus des acteurs pour mener à la réussite de cet ambitieux programme du gouvernement.

Interpellé à l'issue de l'événement, le professeur Mame Awa Guèye est revenu sur les origines du Coran dont la révélation a été faite au Prophète Muhammad (PSL) qui l'a légué à la postérité pour sa vulgarisation auprès de toute l'humanité. Cette mission à laquelle s'est consacrée le daara Aïcha Oumoul Mouminine est une réponse aux besoins d'éducation des parents à qui Dieu a recommandé d'instruire leurs enfants dans la religion.

Moubarack Lo, conseiller du Premier ministre et parent d'élèves a, pour sa part, exprimé sa pleine satisfaction de voir sa petite fille parmi les récipiendaires. Celle-ci, à 9 ans seulement, a ainsi mémorisé le Saint Coran et fait sa fierté légitime. C'est pourquoi il a félicité les enseignants pour le modèle de formation du daara moderne qui a associé à l'apprentissage coranique l'enseignement du français, de l'arabe et de l'anglais, avec des résultats très satisfaisants.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.