19 Juin 2017

Afrique: Le chef de l'ONU réaffirme la détermination de l'organisation à mettre fin à la violence sexuelle en temps de conflit

A l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence sexuelle en temps de conflit, le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a rendu lundi hommage aux femmes, aux filles, aux hommes et aux garçons qui ont subi l'atrocité de la violence sexuelle en temps de conflit et a réaffirmé l'engagement de l'Organisation à éliminer ce fléau.

« Le viol et la violence sexuelle en temps de conflit sont des tactiques de terrorisme et de guerre, utilisées stratégiquement pour humilier, dégrader et détruire, et souvent pour poursuivre une campagne de nettoyage ethnique. Ils ne devraient jamais être minimisés en tant que sous-produit inévitable de la guerre », a déclaré M. Guterres dans un message pour cette journée qui a pour thème cette année 'Prévenir les crimes de violence sexuelle à travers la justice et la dissuasion'.

« La violence sexuelle est une menace pour le droit de chacun à une vie de dignité et pour la paix et la sécurité collectives de l'humanité », a-t-il ajouté.

Il a rappelé que les Nations Unies faisaient tout leur possible pour s'attaquer aux causes profondes de la violence sexuelle liée aux conflits en utilisant la diplomatie préventive, en favorisant la consolidation de la paix et le développement, en encourageant l'action nationale et en mettant fin à la discrimination fondée sur le sexe.

« Nous continuerons à surveiller, à informer, à fournir des soins aux survivants et à n'épargner aucun effort pour demander que les responsables rendent des comptes », a-t-il déclaré, ajoutant que l'ONU s'efforce constamment d'améliorer la capacité de son personnel de maintien de la paix à protéger les civils vulnérables et à poursuivre la justice dans le cas de tous les abus.

« Chacun de nous a la responsabilité d'aider à mettre fin à ces crimes », a affirmé M. Guterres. « Permettez-nous donc d'utiliser cette journée pour confirmer notre détermination, au nom de tous les survivants, à mettre fin à la violence sexuelle en temps de conflit et apporter la paix et la justice à tous ».

Le 19 juin 2015, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté par consensus la résolution 69/293 proclamant le 19 juin Journée internationale pour l'élimination de la violence sexuelle en temps de conflit afin de sensibiliser à la nécessité d'y mettre un terme, de manifester de la solidarité envers les victimes et de rendre hommage à celles et ceux qui luttent en première ligne pour éliminer ces crimes.

Cette date a été choisie pour commémorer l'adoption décisive, le 19 juin 2008, de la résolution 1820 (2008), dans laquelle le Conseil de sécurité a condamné l'utilisation de la violence sexuelle comme une arme de guerre pouvant faire obstacle à la consolidation de la paix.

Afrique

Plus de 100 incidents contre les humanitaires en six mois

La journée mondiale de l'aide humanitaire a été célébrée le 19 août… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.