22 Juin 2017

Guinée Equatoriale: Affaire des biens mal acquis - Le tribunal face à la fortune d'Obiang

Ce jeudi 22 juin, le tribunal correctionnel va s'intéresser à la fortune de Téodorin Obiang Nguema Mangué et à son patrimoine en France. Un patrimoine considérable.

En 2016, l'ensemble du patrimoine mobilier et immobilier de Téodorin Obiang saisi en France avait été évalué à 100 millions d'euros.

Un patrimoine composé bien sûr de l'hôtel particulier de l'avenue Foch d'une surface de près de 3 000 m2, dans lequel des travaux ont été effectués à hauteur de 12 millions d'euros. Les appartements privés de Téodorin Obiang, au faste grandiloquent, occupaient trois niveaux, avec des pièces rares, des meubles XVIIIe siècle, dignes d'un petit Versailles. Sans oublier les œuvres d'art, les objets anciens et l'orfèvrerie, le tout acquit pour 15 millions d'euros.

Dans les tiroirs des commodes, des bijoux pour 10 millions d'euros, dans les armoires des vêtements de grand luxe brodés aux initiales du prévenu.

Et ce n'est pas fini : le garage abritait une quinzaine de véhicules, des Porsche, des Ferrari et autres Lamborghini, d'une valeur de près de 6 millions d'euros, il y a avait aussi trois Bugattis Veyron a plus d'un million d'euros l'unité.

Ces dépenses fastueuses ne sont pas contestées par la défense, reste à savoir d'où vient l'argent et s'il y a eu détournement de fonds publics. Ce jeudi, le tribunal va explorer la galaxie dorée du vice-président équato-guinéen.

Guinée Equatoriale

Federico Nsue Nguema grand espoir du football équato-guinéen pour le CHAN

Lorsqu'il se qualifie avec son pays pour le CHAN Total 2018, il y a deux mois, Federico Nsue Nguema devient sans le… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.