27 Juin 2017

Congo-Kinshasa: Un groupe de pression créé pour obtenir la libération de 4 artistes arrêtés à Goma

Photo: MONUSCO/Myriam Asmani
Entrée principale de la prison de Goma au Nord-Kivu

Après l'arrestation la semaine dernière à Goma au Nord-Kivu de 4 jeunes artistes qui manifestaient contre les tueries à Beni et aux Kasaï, un groupe de pression dénommé «Mouvement des artistes visuels indépendants» a été créé pour obtenir leur libération.

« Si l'on continue à les maintenir en détention, nous sommes prêts à mobiliser la jeunesse entière parce que nous, les artistes, sommes des leaders d'opinion. Nous allons mobiliser d'autres jeunes pour faire pression et obtenir leur libération», a indiqué lundi 26 juin à Radio Okapi, un porte-parole de ce groupe, Félicien Ef Two Key.

De son côté, l'avocat conseil des artistes arrêtés dit poursuivre les démarches pour obtenir leur mise en liberté. Il annonce sans plus de détails qu'un problème de caution se poserait.

Sur son compte Twitter, le mouvement citoyen LUCHA a indiqué que la justice exige 200 dollars américains par personne «pour libérer sous caution les quatre artistes».

En savoir plus

Goma - 4 artistes arrêtés et transférés à la prison de Munzenze

Au deuxième jour de leur arrestation à Goma (Nord-Kivu), quatre jeunes artistes congolais ont… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.