27 Juin 2017

Cameroun: FODIAS 2017 - La diaspora courtisée

Du 26 au 30 juin 2017, « la légion étrangère » sera aux devants de la scène à Yaoundé avec la bénédiction de Paul Biya.

«Présenter les initiatives du gouvernement en faveur de sa diaspora, la faire connaitre et assurer la visibilité de ses actions en faveur du développement du Cameroun, mettre sur pied une plateforme de communication, afin d´améliorer les conditions d´un dialogue inclusif qui permettraient de capitaliser les atouts de cette composante spécifique de la nation, en vue du développement du pays». Ainsi se décline la version ramassée des objectifs globaux et spécifiques du Forum de la diaspora (Fodias 2017) prévu cette semaine à Yaoundé.

Malgré les appels au boycott relayés dans certains médias internationaux, la rencontre des Camerounais de la diaspora aura bel et bien lieu au palais des Congrès avec l'onction des plus hautes autorités de la République. Le gouvernement, par la voix de son ministre des Relations extérieures (Minrex), a donné le ton le 22 juin dernier. Au cours d'une conférence de presse à Yaoundé, Lejeune Mbella Mbella a précisé le thème retenu:

«Le Cameroun et sa Diaspora: Agir ensemble pour le développement de la nation». Pour certains, cela résonne comme un nouveau regard que les pouvoirs publics jettent sur ceux qui hier, étaient considérés comme des subversifs en puissance. C'est dans ce sens qu'il faut comprendre le dispositif mis en place au Minrex où une direction des Camerounais à l'étranger a été créée. C'est dans ce sens aussi qu'il faut analyser l'implication du président de la République, parrain de l'événement, dans les préparatifs. Ceux-ci donnent la part belle à la communication autour des mesures d'accompagnement de la diaspora prise par le gouvernement à travers les représentations diplomatiques du Cameroun à l'étranger.

Vivier électoral

Outre son format purement protocolaire, la rencontre du Minrex avec les journalistes a permis à ces derniers de disposer des chiffres actualisés sur les effectifs des Camerounais vivant à l'étranger. Selon l'étude menée par l'Organisation internationale pour les migrations (en partenariat avec le Minrex, et formalisée dans le cadre de l'ouvrage Projet MIDA Cameroun, Guide en vue de la capitalisation du potentiel de la diaspora camerounaise, OIM, 2016), on retient que d'une manière générale, la diaspora camerounaise est estimée à 5 000 000 de personnes.

Dans le détail, les chiffres disponibles (qui prennent en compte ceux qui se sont régulièrement fait identifier) révèlent qu'en Afrique centrale, 30 216 Camerounais vivent au Gabon. 5 135 autres sont basés au Tchad. En République Centrafricaine, la diaspora camerounaise est forte de 5 103 individus. 16 000 de leurs compatriotes ont choisi de vivre en Guinée Equatoriale.

Du côté de l'Amérique du nord (Etats-Unis et Canada), 700 000 Camerounais ont été dénombrés. En Asie, ils sont environ 5 000. Sur le continent européen, la Belgique et les Pays-Bas abritent 15 000 Camerounais (selon le Minepat). En France, la communauté camerounaise est officiellement composée de 5 000 étudiants et de 8 000 travailleurs. En Allemagne, les chiffres parlent de 5 783 étudiants, soit la plus forte colonie estudiantine africaine dans ce pays.

Au regard de ces statistiques et de la possibilité offerte à la «légion étrangère» de voter lors du prochain scrutin présidentiel au Cameroun, la tentation est de croire que Paul Biya courtise un vivier à lectoral important

Cameroun

Gouvernement - Les raisons de l´arrestation de Patrice Nganang à Douala

Si ces propos du ministre ont l´avantage de renseigner, 48 heures après, l´opinion nationale et… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.