27 Juin 2017

Angola: Namibe - L'UE offre 65 millions d'euros pour divers projets

Moçâmedes — Soixante-cinq millions d'euros est le montant que l'Union Européenne (UE) envisage d'investir au cours des cinq prochaines années, dans le projet "FRESAN" pour renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les provinces de la région sud de l'Angola (Namibe, Huila et Cunene).

C'est ce qu'a informé lundi à l'Angop, la gestionnaire du Projet auprès de l'UE en Angola, Susana Martins, quand elle parlait à l'acte qui a marqué la présentation officielle du projet.

Susana Martins a dit que le projet visait à contribuer à la réduction de la faim, de la pauvreté au sein des personnes les plus vulnérables, de l'insécurité alimentaire et nutritionnelle, renforçant l'agriculture familiale et durable dans les provinces les plus touchées par le changement climatique.

Elle a affirmé que le projet comportait plusieurs volets, notamment la mise en place de méthodologies de formation dans les différentes communautés touchées, écoles de champs agricoles et agro-pastorales, l'expérimentation d'équipements, intrants et pratiques agricoles pour faciliter le travail et augmenter la production.

La responsable a indiqué que la résilience des agriculteurs, producteurs familiaux, la sélection, l'introduction de variétés adaptées, la diffusion des techniques de multiplication pour promouvoir les banques de semences, le développement des initiatives et mesures pour la récupération, la conservation et l'utilisation durable des sols et des pâturages faisaient partie de ce projet.

Dynamiser les systèmes de réserves alimentaires et d'autres initiatives de réseau de sécurité au niveau local, informer, sensibiliser pour l'éducation alimentaire et nutritionnelle, hygiénique et sanitaire, améliorer la nutrition par l'éducation, les transferts sociaux, élaborer des programmes pour construire, réhabiliter les infrastructures pour le pompage et la conservation de l'eau pour l'irrigation, la consommation humaine et animale, entre autres actions, figurent les objectifs du projet.

Le projet envisage d'être installé dans les trois provinces de la région sud de l'Angola (Namibe, Cunene et Huíla), à la fin de cette année et son lancement est prévu pour l'année prochaine, 2018.

Ont assisté à la présentation officielle du projet "FRISAN" les administrateurs municipaux de Moçâmedes, Virei, Tômbwa, Bibala et les directeurs provinciaux des divers organismes d'État et le représentant du Ministère de l'Intérieur, entre autres invités.

Angola

Le pays subit les effets néfastes du changement climatique - Selon la ministre

La ministre de l'Environnement, Paula Francisco, a déclaré jeudi que l'Angola subissait les effets… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.